Quand les salles de poker légales françaises boudent Barcelone

Barcelona Affiliate Conference 2013Chaque année, les opérateurs de jeux en ligne se donnent rendez-vous aux conventions pour discuter business et connaître les tendances. Ainsi, Londres, Amsterdam et Barcelone sont les villes ou se tiennent les conférences. Le week-end du 3 au 6 octobre (je sais je sais on est en novembre, mais j’avais complètement zappé de mettre l’article en ligne, pendez-moi haut et court!  NDLR), les opérateurs de jeux en ligne (casino en ligne, poker, paris sportifs, options binaires et forex) se sont donnés rendez vous à Barcelone dans l’ immense hangar du FIRA. Les stands scintillaient de tous leurs feux et 888 comme à son habitude avait l’emplacement stratégique à savoir à l’entrée. Comme toujours, les groupes phares ont répondu présents comme Euro Partners, Winner, Party Gaming, Bwin, 365Bet, Ego, 24options, Banc de Binary pour ne citer qu’eux. Pourtant, les groupes de poker en ligne légaux en France ont joué l’homme invisible puisque pas l’ombre d’un stand Winamax, Pokerstars ou PKR à l’horizon. A croire que les pépètes manquent pour afficher leur marque sur le devant des stands ou bien éviter de faire face au mécontentement des affiliés sur les termes et conditions des opérateurs de poker ou leur CPA riquiqui. Aucun stand de poker en ligne ni même un semblant d’un affiliate manager de salle de poker légale en France n’a fait le déplacement dans la capitale catalane. C’est dire le malaise qui règne dans le monde légal du jeu en France. Après deux ans de fiasco complet dans le domaine du poker en ligne en France, les salles sortent les unes après les autres et la dernière en date est celle de la Française des Jeux et du groupe Barrière.

Montée en puissance des options binaires

Contrairement aux salles de poker en ligne, les opérateurs d’options binaires ont conquis l’espace du FIRA en ouvrant plein de stands. En effet, les options binaires sont en pleine croissance et les joueurs y viennent en masse pour miser sur des produits financiers qui ne sont rien d’autres qu’un jeu de roulette (à la roulette le joueur peut miser sur le rouge ou le noir, idem en options binaires mais au lieu d’avoir des couleurs,  le joueur mise sur un produit financier qui va soit monter soit descendre durant un laps de temps ndlr). Les stands d’options binaires ont pris une grand part des stands de la conférence de FIRA tout comme à Amsterdam il y a quelques mois.

Les opérateurs de casinos en ligne étaient également présents au CPA 2013 et à moindre mesure les opérateurs de paris sportifs. Quant au turf, rien de rien, tout le personnel est resté à l’écurie et le PMU avec son quasi monopole en France n’a même pas besoin de se payer un stand et de faire la danse du ventre aux affiliés puisque sa position dominante lui permet de les snober et ils n’ont d’autres choix de travailler avec eux au CPA au rabais ou de se lancer dans une autre activité.

Ceci étant CPA 2013 fut une très bonne conférence où les grandes figures du casino en ligne et option binaire ont été bien représentés et ont pu négocier des deals au niveau international notamment sur des marchés régulés comme le marché espagnol. En effet, le jeu en ligne est légal en Espagne que ce soit le poker, pari sportif ou encore casino online tout comme c’est le cas en Grande-Bretagne; en Belgique ou en Italie. Les pays européens ouvrent de plus en plus leur marché du jeu en  ligne dans tous les domaines hormis la France qui se trouve dans une position difficile avec ses 200 casinos terrestres qui tirent la langue à tel point que certains d’entre eux sont au bord du dépôt de bilan comme c’est le cas du casino de Luchon. Légaliser les jeux de casinos en France pourrait-il avoir un impact sur le produit brut des jeux des casinos en dur? La Belgique l’a fait (seuls les casinos terrestres sont en mesure de proposer des jeux de casinos aux internautes ndlr) et la France pourrait s’en inspirer quand on sait que les groupes Partouche et Barrière n’ont qu’a appuyer sur un bouton pour accepter les joueurs en ligne de France. Convention de Londres à venir.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: