Valentin Messina – Everestpoker: la rupture

Valentin Messina cherche sponsor pokerLa crise économique bat son plein dans le monde et les tiroirs caisses sont vides. En effet, rien ne va plus dans ce monde a croire qu’il ne tourne plus rond à l’image des Etats-Unis qui ont réussi à trouver un accord sur sa dette abyssale, les pays européens sous le joug de Moodys et autres agences de notation ou encore la société israelienne qui en a ras le bol de cette vie chère et manifeste par milliers dans les rues de Rotschild. Tous les secteurs d’activité sont touchés par la crise, poker en ligne inclus. En effet, même les joueurs professionnels sont victimes des aléas de notre conjoncture économique et Valentin Messina en est la preuve. Ce joueur professionnel de poker s’est fait lacher par la salle de poker en ligne Everestpoker sous prétexte que la crise économique est passée par là. On en aurait presque la larme à l’oeil si ce n’est que la room se place en troisième position des sites de poker en ligne légaux en France. Faut dire que le groupe Betclic Everest Group ne pète pas la forme en ces temps-ci comme nous l’avons expliqué lors d’un papier récemment publié sous le titre « Quand Stéphane Courbit fait la une de Capital« .

L’heure est à la chasse aux coûts superflus et tout groupe a son cost killer en charge de surveiller toute dépense inutile. Michael Boukobza, super cost killer du quotidien « Le monde », est par exemple le parfait chasseur de coûts tout comme un certain Carlos Ghosn chez Renault avant sa place actuelle. Mais voilà que faute d’argent, Valentin Messina a été remercié par la room française…bien qu’on ne sache pas ses conditions financières. Ce joueur au parcours exemplaire a peut-être eu, selon son sponsor, une période pas assez faste en terme de buzz et a donc pris la porte.

Tout sportif de haut niveau est un encart publicitaire pour toutes sortes de marques que ce soit pour la cosmétique, les montres, la lingerie et bien d’autre secteurs d’activité. Quand on voit le prodige joueur de football, Lionel Messi, prêter son image pour Pepsi, Danone, Herbalife, boissons Gatorade, Dolce & Gabana, les montres Audemars Piguet ou encore le transport aerien Air Europa, on est en droit de dire que les stars du ballon rond sont d’excellents hommes-sandwich pour les publicitaires. Faut dire qu’au moindre écart, certaines marques s’en débarrassent rapidement comme ce fut le cas de Tiger Woods lachés par quelques sponsors pour ses écarts extra-conjuguaux. Un joueur de poker est également un support publicitaire pour les salles de poker en ligne et tout dépend de son parcours. Quand il est au firmament de sa carrière enchaînant tournois sur tournois, les contrats publicitaires pleuvent à tout va et quand les victoires tardent à arriver, le sponsor se réfugie derrière un « crise économique oblige ».

Voilà donc Valentin Messina, talentueux joueur de poker, qui se retrouve sans sponsor. Il en va de soi que ce joueur mérite amplement un logo sur sa casquette et autre t-shirt. Nous profitons de ce papier pour lui proposer de rejoindre notre team et lui ouvrir une tribune dans nos colonnes pour donner des conseils aux joueurs de poker débutants, commenter des parties de poker ou tout simplement de nous accorder une interview (Valentin, si tu nous lis…). Joueur à suivre.

© PokerenligneNews.com

Une réflexion au sujet de « Valentin Messina – Everestpoker: la rupture »

  1. sympa le papier je viens de tomber dessus par hasard 🙂
    merci beaucoup pour cet article et vos encouragements !
    pas de problème pour une ITW 😉

    Valentin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 2 + 9 ?
Please leave these two fields as-is: