Les casinos espagnols se mettent au chinois

Les casinos espagnols se mettent au chinoisL’Espagne traverse une passe difficile en cette crise économique qui secoue le monde. Les caisses de l’Etat sont vides, la crise bancaire entraîne des fuites des capitaux phénoménales, le taux de chômage a battu les records et le moral des espagnols se trouvent dans les chaussettes. Pourtant, le tourisme est au beau fixe et ce magnifique pays attire des touristes des quatre coins du monde et les chouchoutent comme il se doit. Dernière innovation en date afin de recevoir les touristes  : parler quelques mots dans la langue natale du touriste. On sait tous que l’économie de la Chine se porte comme un charme et que les chinois aiment voyager notamment en Europe. Ainsi, les casinos espagnols ont tenu à accueillir de la meilleure façon qui soit les touristes chinois et se sont donc mis à apprendre le mandarin ! Avec 1,4 milliards d’habitants (bien loin des 700 millions de chinois de Jacques Dutronc ndlr), la Chine a les moyens de remplir les hôtels et autres casinos terrestres des casinos espagnols et européens.

Le chiffre 8 porte bonheur

Depuis que la politique de visa a été allégée, les touristes chinois affluent en Espagne et les casinotiers ont décidé de mettre les petits plats dans les grands. Afin de ne pas commettre d’impair, les croupiers ont repris les bancs de l’école pour apprendre quelques mots de chinois afin de pouvoir comprendre les joueurs chinois. De plus, les chinois sont très superstitieux et le chiffre 8 est un porte bonheur (c’est le chiffre de la prospérité et équilibre) alors que le chiffre 4 est un porte malheur (homophone du mot « mort ») c’est pourquoi le personnel a été formé pour ne pas faire de bourdes lors de l’attribution de places privilégiant le 8 pour les joueurs chinois.

Les casinos espagnols misent sur la clientèle des pays émergents pour remplir les tables de roulette, baccarat, blackjack et poker. Quant aux machines à sous, contrairement à la clientèle européenne, les chinois sont plus friands des jeux de tables et de cartes qui demandent stratégie et réflexion que des jeux comme les bandits manchots reposant uniquement sur le facteur chance. Les casinos terrestres espagnols ont compris l’enjeu d’attirer des touristes et joueurs chinois surtout quand on sait que les budgets vacances représentent plusieurs salaires d’un espagnol moyen. Ainsi, les casinos espagnols n’hésitent pas à investir en publicité dans les journaux locaux pour vanter les mérites de leur établissement de jeu et vont jusqu’à faire entrer à l’oeil les clients chinois qui sont exemptés de passer à la caisse pour les 5 euros de droit d’entrée. Quelle bonté !

Décidément, le service est le maître mot des casinos espagnols qui accueillent du mieux possible leurs hôtes venant de l’Empire du Milieu. Faut dire que certains joueurs chinois sont de gros joueurs appelés High rollers qui peuvent dépenser des sommes colossales en une seule mise. De plus, l’Espagne devrait être le prochain Las Vegas de l’Europe grâce au magnat Sheldon Adelson qui a porté son dévolu pour le pays de la Paella.

Pour renflouer les caisses vides de l’Etat, rien de mieux que de légaliser les jeux en ligne puisque depuis hier, vendredi 1er juin 2012, les jeux de casinos en ligne, poker et paris sportifs sont légaux (lire article Jeux en ligne Espagne: quand licence rime avec finance). Ainsi, quelques milliards d’euros devraient donner une bouffée d’oxygène dans un pays qui donnent des palpitations au FMI et autres dirigeants européens entraînant des fluctuations boursières dignes des montagnes russes. Chine à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 7 + 13 ?
Please leave these two fields as-is: