Quand Unibet rafle la mise avec Eurosportbet

Unibet rachete EurosportbetQuel coup de poker vient de réaliser le groupe Unibet pour mettre la main sur Eurosportbet, la marque créée par le trio Bouygues-Pinault-TF1! Alors qu’Unibet avait la licence de jeu de l’Arjel, le groupe suédois a flairé le coup du manque d’intérêt d’entrer sur un marché aux taxes folles et a donc attendu patiemment que les autres groupes se cassent les dents. Et la technique a marché puisqu’aucun opérateur légal en France ne gagne de l’argent hormis la Française des Jeux et le PMU.

Unibet vient de fêter Noel avant l’heure en mettant la main sur Eurosportbet pour la bagatelle somme de 5,6 millions d’euros. Autant dire que le coup est parfaitement bien joué puisque Eurosportbet a 5% de part de marché dans les paris sportifs et compte pas moins de 130 000 clients actifs. Le groupe devrait, selon les prévisions, réaliser 15 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Unibet était un des pionniers du pari sportif avant la légalisation des jeux en ligne en France. Le groupe jouit d’une parfaite renommée et va en profiter pour entrer en force sur le marché français et ce sans la marque Eurosportbet. En effet, Unibet ne va plus exploiter la marque Eurosportbet mais bien la sienne pour le plus grand plaisir des anciens joueurs qui avaient des comptes chez Unibet avant le fameux mois de juin 2010 (date à laquelle les jeux en ligne ont été légalisés ndlr). Vers le mois de février ou mars, les clients d’Eurosportbet verront désormais le logo blanc et vert de la marque d’Unibet. Ce concurrent de poids devrait donner des frissons aux autres opérateurs qui ont investi durant un an à coups de millions d’euros et qu’Unibet va pouvoir investir une fois que ses concurrents tirent la langue.

Faut dire que l’Etat ne fait rien pour faciliter la vie des opérateurs légaux et les retenir à rester sur le marché. Après la fin de non recevoir de la ministre du budget qui ne veut rien entendre d’une modification de la fiscalité des opérateurs légaux, les Betclic, winamax, Chilipoker, et les autres n’ont que leurs yeux pour pleurer et attendre le bon vouloir des instances décisionnaires pour revoir leur copie. L’Arjel se sent impuissant face aux directives des hauts placés de l’Elysée (lire article Jeux en ligne: quand l’Arjel craint le pire).

Unibet débarque sur le terrain du jeu gonflé à bloc avec une belle trésorerie quand ses concurrents utilisaient la planche à billets pour se faire une place dans ce monde concurrentiel. Désormais, Unibet n’a pas dit son dernier mot et va montrer de quel bois elle se chauffe. Kriprolls a suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 8 + 7 ?
Please leave these two fields as-is: