Archives du mot-clé casino en ligne

Casino en ligne légal en France : Bercy assouplit sa politique?

Bercy en passe de légaliser les casinos en ligne en FranceDepuis 2010, l’Autorité de Régulation des Jeux en ligne plus connu sous l’abréviation ARJEL délivre des licences aux opérateurs de jeux en ligne. Sont concernés par ces licences de jeux légales, les sites de poker en ligne, paris sportifs et courses hippiques. A cette époque, les opérateurs attendaient au portillon pour obtenir le Saint Graal et proposer leurs tables de poker, leurs paris sportifs et leurs courses de dada et ce en toute légalité. Tout les acteurs majeurs du jeu en ligne pensaient que ce marché allait être rentable. Pas vraiment en fait. Plein d’opérateurs ont très rapidement déchanté et ont préféré plier bagages. Faut dire que l’Arjel a été un peu fort sur les taxes et sur le fait que les parties de poker en ligne étaient réservées uniquement aux joueurs résidant en France. Donc depuis 7 ans, c’est pas la folie-folie mais plusieurs opérateurs comme Winamax, Pokerstars, Lire la suite

William Hill ferme ses bureaux à Tel Aviv

William Hill quitte les Tours Azrieli de Tel Aviv en IsraelL’opérateur britannique des paris sportifs, poker en ligne et casino online a annoncé qu’il allait fermer ses bureaux à Tel Aviv. Installée dans les tours Azrieli en plein cœur de Tel Aviv, les bureaux de William Hill vont prochainement se retrouver vides des quelques 200 personnes.

En effet, l’opérateur anglais va donc supprimer pas moins de 200 postes. Certains vont se voir offrir une relocalisation dans les autres bureaux de William Hill que ce soit à Londres, Leeds, Gibraltar ou encore à Cracovie en Pologne.

Les autres iront pointer au Pole Emploi version israélienne. Coup dur pour les employés dont le groupe était présent à Tel Aviv depuis 2008. Une page se tourne pour le personnel qui a grandement contribué à la renommée de cet opérateur dans le monde du igaming. Lire la suite

Betway, casino en ligne légal en Belgique

Betway casino legal en BelgiqueEn 2011, la Belgique a légalisé son marché du jeu en ligne. Ainsi, sites de poker en ligne, paris sportifs, courses hippiques et casinos en ligne ont, depuis cette date, pu mettre à disposition des joueurs en ligne leurs tables, paris ou jeux.

Certes, il a fallu aux opérateurs de montrer pattes blanches pour proposer ses tapis verts aux joueurs belges. Ainsi, les opérateurs de jeux en ligne ont du établir des partenariats avec des casinos terrestres. C’est le cas de Betway Casino qui peut mettre à disposition des joueurs belges ses machines à sous et autres tables avec croupiers en direct grâce à son partenariat avec le casino de Bruxelles. Betway Casino est titulaire d’une licence de jeu (A+20000) délivrée par la Commission des jeux de hasard belge. Avec ce Graal, ce casino en ligne peut proposer légalement ses jeux aux joueurs belges seulement. Lire la suite

Quand les sites de poker et de casinos en ligne en font qu’à leur tête

Ladbrokes prélève sur les comptes dormants des joueurs en ligneLes termes et conditions des sites de poker et casinos en ligne peuvent changer selon les humeurs des opérateurs. Dans tous les sites de jeux en ligne, on peut trouver une ligne du type « le casino se réserve le droit de changer les termes et conditions sans prévenir au préalable le joueur ». Pshhh, même pas un p’tit email? Certes, on ne demande pas qu’un opérateur du service clientèle décroche son téléphone pour nous avertir des éventuels changements dans les termes et conditions mais quand même.

Bon, on ne demande pas la lune mais un petit message sur Whatsapp ou un Messenger, ça le fait non? Toujours est il que les joueurs ne sont donc pas toujours avertis et quand ça l’est le mail a de forte chance d’arriver en boite spam. Les termes et conditions des sites de poker en ligne et de casino changent en fonction des humeurs et au détriment des joueurs surtout quand ça concerne les bonus et les comptes dormants. Lire la suite

Calendrier de l’Avent: Poker, casino en ligne et Europol

Calendrier Avent 2016 EuropolPour bien réchauffer le cœur des joueurs en ligne quoi de mieux que de lancer son calendrier de l’Avent. Casino en ligne, poker, paris sportifs ou sites de courses hippiques, tout le monde y va avec son calendrier histoire de gâter les joueurs.

C’est pas Noël toute l’année mais ça l’est en décembre avant même le 24 décembre. C’est la magie du marketing qui est également valable pour bon nombre de sites en ligne de L’Occitane à Sephora en passant par Amazon, Nocibé, Cdiscount et j’en passe. Tous les jours apportent son lot de bonus, de cadeaux et de surprises! C’est vraiment sympa! Le Père Noël se cache dans chaque magasin ou site de jeux en ligne et les offres sont vraiment intéressantes. Pirelli et Victoria’s Secret n’ont qu’à bien se tenir avec leur calendrier ! Attention le Calendrier de l’Avent des sites de jeux online décoiffent mais pas seulement.

Lire la suite

Le casino en ligne Pokerstars veut sa part du gâteau

Pokerstars Casino en ligneLe site de poker en ligne leader mondial, Pokerstars, ne compte pas faire de la figuration sur le marché du casino en ligne. Faut dire que les enjeux financiers sont énormes et Pokerstars compte sur sa renommée pour attirer les joueurs autour de ses machines à sous, vidéo poker et ses tables de jeux avec croupiers en direct.

Pokerstars Casino a mis la gomme pour faire face à des opérateurs de jeux en ligne présents sur le marché anglais depuis de nombreuses années. Mais la salle de poker en ligne Pokerstars dispose d’une excellente carte à jouer à savoir sa base de données de joueurs de poker à faire pâlir ses concurrents. Pokerstars Casino tient se faire une place parmi les meilleurs casinos en ligne en Grande-Bretagne et pour cela, il a commencé à sortir l’artillerie lourde pour se faire connaître : une publicité de 30 secondes. Lire la suite

USA: Comment va évoluer le poker en ligne avec Trump?

Donald Trump va-til legaliser le poker en ligne?Depuis la victoire de Donald Trump en devenant le 45ème président des Etats-Unis, tout le monde est en émoi. Les bourses mondiales sont fébriles, les dirigeants de certains pays comme la France sont dans un état « Non mais allo quoi! » et les instituts de sondages ont montré une fois de plus qu’ils n’étaient pas fiables.

La machine Trump est passée en force et les américains ont élu de manière démocratique leur président. Le monde entier avait les yeux rivés sur cette élection. Toutes les rédactions de chaînes de télévision (pas uniquement les chaines d’infos) ont mobilisé leurs troupes pour retransmettre en direct live les élections des Etats-Unis. A croire que c’était une élection mondiale et que tout le monde avait son mot à dire (au fait aux Etats Unis, ils vont retransmettre en direct les élections en France le 7 mai 2017?)

Mais quelle politique Donald Trump va-t-il adopté en matière de jeux sur Internet? Va-t-il légaliser le poker en ligne et autres jeux de casino? Va-t-on assister à un affrontement Trump-Adelson pour ne pas légaliser les casinos en ligne et autre jeux sur Internet? Va-t-il au contraire revoir la politique de l’ancien locataire de la Maison Blanche? Tant de questions sur la politique de Donald Trump dont les Simpsons avaient prédit son ascension il y a déjà 16 ans ! Lire la suite

Quand la caverne d’Alibaba se dote d’un casino en ligne gratuit

Slotomania de PlaytikaLe mastodonte des casinos terrestres américains, Caesars,  a racheté en 2011 pour moins de 100 millions de dollars le studio israélien, Playtika. Empetré dans une procédure de banqueroute, le goupe Caesars a besoin d’argent frais. Faut dire que le géant américain se trouve en piteux état financier avec une ardoise de 18,4 milliards de dollars. Caesars va vendre pour près de 4,4 milliards de dollars Playtika a un consortium chinois composé de 11 fonds d’investissement. Et dans le lot, Jack Ma, fondateur du site de commerce en ligne Alibaba, a mis quelques deniers personnels pour prendre une participationtout comme Shanghai Giant network, spécialiste des jeux vidéo sur mobile. Autant dire que Caears va réaliser une belle plus value qui permettra de diminuer sa dette de quelques milliards. Lire la suite