Le PMU ou l’école du marketing

Le PMU le pro du marketingRien à dire mais le PMU et la Française des Jeux sont à la pointe dans le domaine du marketing. A croire que les directeurs marketing de ces deux enseignes affichant une santé financière insolente (en pleine crise économique!!!) attendent à la sortie des meilleures écoles de commerces françaises les majors de promos. En effet, il se pourrait que les meilleurs étudiants d’HEC, EM Lyon, ESSEC et autres Edhec avec spécialisation marketing s’il vous plaît rejoignent l’écurie du PMU pour mettre leur tête bien remplie au service du contribuable. Les 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires ne sont pas tombés du ciel par hasard si ce n’est que le marketing est un élément essentiel pour inciter les joueurs à mettre la main au portemonnaie.

Pick5, le nouveau jeu du PMU

En se rendant sur le site du PMU.fr, on accède à une gamme de jeux bien étoffée: des paris hippiques, paris sportifs et du poker en ligne. En allant dans la rubrique paris hippiques, on tombe sur une ribambelle de paris: Quinté +, Quarté +, Tiercé, Pick5, Multi, 2 sur 4, Trio, Couplé, Simple et Flexi (attention, la famille Flexi est digne d’un jeu des 7 familles à savoir le Quinté+Flexi, Quarté + Flexi, Tiercé Flexi, Pick5 Flexi, Multi Flexi, 2 sur 4 Flexi, Trio Flexi, Couplé Flexi). Le dernier en date est le Pick5, tout nouveau jeu lancé par le PMU qui devrait attirer non pas les mordus de la cravache mais les néophytes également. En effet, Pick5 permet au joueur de choisir les 5 premiers chevaux d’une course sans que l’ordre ait de l’importance. Ainsi, le joueur peut miser de 1 euro à 100 euros et choisit 5 chevaux parmi les nombreux sur la ligne de départ. Ainsi ce type de course permet d’attirer une nouvelle clientèle dont le turf n’est pas pour autant le « dada » des joueurs.

Le PMU ne cesse d’innover et met à disposition des turfistes toute une batterie de paris afin qu’ils parient toujours plus. A croire que ça marche puisque les passionnés de trot et de galop misent des sommes folles pour le plus grand bonheur de l’Etat qui touche le jackpot. Mais l’argent ne va pas entièrement dans les caisses de l’Etat et finance la « filière cheval ».

Le PMU a su diversifier son offre et ne propose pas uniquement des courses hippiques mais également des paris sportifs et du poker en ligne. Disons que la spécialité du PMU reste les courses hippiques et que les paris sportifs et le poker permettent de mettre du beurre dans les épinards. Dans le marché du jeu en ligne, d’autres opérateurs sont plus « calés » que le PMU dans les paris sportifs (Betclic par exemple) ou le poker online (Pokerstars). Le PMU a su conquérir les français de par sa stratégie de communication parfaitement huilée notamment ses publicités exceptionnelles au ton décalé (lire article Pubs PMU sur le sport: EXCELLENTES!)

Avouons que le PMU ne court pas vraiment dans la même catégorie que ses concurrents. En effet, quand le PMU sort son pur sang pour une course au galop, ses concurrents sortent en poney ..et au trot. Tout ça pour dire que le PMU et ses milliers de points de vente ainsi que son nouveau concept d’espaces de jeu – PMU City – lancé à Lyon ne court pas vraiment sur un pied d’égalité comme son concurrent Zeturf. Il en est de même avec la Française des Jeux qui propose ses cartes à gratter alors que les opérateurs légaux de jeux en ligne ne peuvent mettre à disposition des jeux de grattages aux français. Décidément, deux poids deux mesures dans le monde (impotoyable??) du jeu en ligne en France. Omar Sharif à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 12 + 8 ?
Please leave these two fields as-is: