Partouche Poker Tour : Clap de fin sur la Croisette

Partouche Poker Tour ou le Dallas du poker en ligne francaisAlors que le Costa Rica a été touché par un séisme de 7,6 sur l’échelle de Richter, voilà qu’un séisme d’une magnitude de 9 sur 9 a touché la planète poker et notamment du tournoi qui se déroule cette semaine du côté du Palm Beach de Cannes: le Partouche Poker Tour. En effet, tous les réseaux sociaux de Facebook à Twitter en passant par les sites de jeux en ligne se sont empressés de parler de la baisse du Prizepool de ce prestigieux tournoi qui est passé de 5 millions à 4.3 millions d’euros. Ainsi, alors que le groupe Partouche annoncait en grand pompe le fabuleux Prizepool de 5 millions d’euros, voilà que sur le site internet le fabuleux message a purement été supprimé de la page d’accueil laissant apparaître une rotation de messages ne communiquant plus sur ce prizepool. Pourtant, le groupe a été pris la main dans le (méga)pot de confiture où des captures d’écran prouvent que le prizepool était bien à 5 millions d’euros et met dans la déconfiture le groupe.

L’importance du poids des mots

Les internautes et autres joueurs de poker se sont rués sur la twittersphère pour exprimer leur mécontemenet sur le fait que les 5 millions d’euros étaient « garantis ». Voilà le mot qui fait tant couler d’encre, G-A-R-A-N-T-I. Les 5 millions était-ils garantis ou pas? D’après Maxime Masquelier, directeur du PPT, il se défend que les 5 millions d’euros étaient garantis et que les joueurs pourraient se satisfaire des 4,3 millions d’euros de prizepool. Ce revirement de situation en terme de cagnotte garantie a entraîné de vives réactions auprès des joueurs professionnels de poker qui n’ont pas digéré ce faux pas de l’organisateur. Quelques 580 joueurs de poker assistent à ce tournoi du côté de la Croisette et ils se sont acquittés de 8500 euros pour s’asseoir autour d’une table.

Contre-attaque de Patrick Partouche

Suite aux plaintes des internautes et autres joueurs de poker professionnels, Patrick Partouche est monté au créneau pour annoncer qu’il mettait purement et simplement un terme au Partouche Poker Tour. Ni une ni deux, Patrick Partouche n’y va pas de mains mortes et afirme « Le Partouche Poker Tour porte mon nom, celui de ma famille. Après 40 de vie dans ce métier, lire « Partouche voleur, Partouche tricheur », je ne peux pas l’accepter et mes équipes non plus » [….] J’ai fait ce tournoi par passion, je n’ai pas à en rougir. Maintenant que de jeunes joueurs en mal d’ego, en mal de reconnaissance, qui ne sont même pas dans les tables finales, se permettent de dire que nous avons triché, que nous avons menti, je ne l’accepte pas. »

Après 5 saisons, le Partouche Poker Tour met les jetons sous la porte. Cette histoire de prizepool du PPT a fait couler beaucoup d’encre tout au long de cette journée du 6 septembre 2012, véritable tremblement de terre pour le poker français. Cette histoire va-t-elle avoir un impact sur l’image du groupe Partouche? La salle de poker en ligne de Partouche va-t-elle être touchée par cette affaire? Nicolas Levi  qui a écrit sur sa page Facebook « Le scandale est officiel, Partouche vient de confirmer un prize pool de 4,2 millions. Lisez bien cette pub officielle. Je ne remettrai plus jamais les pieds là-bas » ou encore « Pour ceux qui doutent encore de la bonne ou mauvaise foie (sic) de Partouche, ils ont oublié de changer le site Belge« . Avec à la clé des captures d’écran prouvant que non seulement il fait bien part des 5 mlllions de prizepool mais également qu’il était garanti (C’est écrit noir sur blanc ndlr). Autant les paroles s’envolent mais les écrits restent. Nicolas Levi et l’ensemble des joueurs frustrés par cette histoire de prizepool non respectée se concentreront dorénavant sur d’autres tournois internationaux.

Ce fiasco en matière de communication a mis sous les feux de projecteurs le groupe Partouche qui a complètement raté son coup de pub avec cette cagnotte garantie. De plus, cette bourde en communication a laissé des plumes puisque le directeur marketing du Groupe Partouche, Jean-Jacques Ichai, va présenter sa démission. Ce feulleton du Partouche Poker Tour a été tout au long de la journée une joute verbale entre les joueurs et le groupe Partouche où la cellule de crise a été décrétée. On imagine l’ambiance du côté de Partouche suite à ce deferlement de papiers et autres tweets de mécontements. En revanche, ce flop a probablement provoquer des rictus du côté du groupe Barrière qui va accueillir le WSOP Europe à l’hotel Magestic de Cannes et du Casino Barriere de la Croisette du 21 septembre au 4 octobre et ce tournoi devrait faire un carton.

Une page se tourne dans le monde du poker français avec le départ par la petite porte du Partouche Poker Tour. Et tout ça pour seulement 700 000 euros. Sortie garantie à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: