Poker: petits budgets pour gros revenus pour les opérateurs

Tournois à faibles mises sur FullTilt.frL’expression « les petits ruisseaux font les grandes rivières » colle parfaitement à la stratégie de certaines salles de poker en ligne françaises et légales dans l’Hexagone. En effet, attirer les joueurs de poker débutants peut s’avérer à moyen terme une solution payante du fait que les joueurs de poker qui s’habituent à une salle et prennent leurs repères dans un environnement ont du mal à aller voir ailleurs. Nous avons publié un papier sous le titre « Poker débutant: un marché à prendre » qui expliquait l’enjeu des salles de poker online présentes sur le marché français à recruter autant que possible des joueurs néophytes. Mais pour appâter ces joueurs, les salles de poker utilisent l’arme fatale qui est le bonus de bienvenue dont Everest Poker a compris l’importance en rehaussant à 500 euros son bonus alors qu’il s’élevait à 250 euros lors de son lancement (lire article Everest Poker augmente son bonus à 500€). Il existe un autre moyen de « faire les yeux doux » aux joueurs: programmer des tournois de poker au buy in réduit. En effet, les joueurs de poker souhaitant jouer en argent réel sans pour autant miser des sommes importantes peuvent jouer dans des tournois à mises réduites. Everest Poker a lancé l’opération « Micro Limites en Folie » depuis le 15 août dernier et ce jusqu’au 15 septembre. Le principe est simple: proposer des tournois en cash games aux joueurs de poker à petit budget afin qu’ils puissent se divertir autour d’une table de poker, apprendre à jouer au poker dans des conditions réelles ou tout simplement pour doubler les Points Summit. Ainsi, tous les jours, un tournoi de 1000€ garantis est à la disposition des joueurs de poker néophytes ou amateurs.

Full Tilt Poker propose également des tournois payants à faibles droits de participation: le « €1K Daily Euro ». Ce tournoi de poker propose sur Fulltiltpoker.fr permet aux joueurs de poker de jouer pour seulement 1 euro avec un prizepool garanti de 1000 euros. Avec une première place de minimum 150 euros, autant dire que l’euro dépensé pour accéder à ce tournoi en vaut la chandelle.

Ces tournois à faibles budgets sont capitaux pour les joueurs débutants qui peuvent jouer dans des conditions réelles à savoir en argent réel. Non seulement les joueurs assis à la table ont un objectiof commun de gagner le tournoi mais également les joueurs ne se ruinent pas. Perdre d’emblée des grosses sommes d’argent peut laisser un goût amer aux joueurs qui peuvent arrêter de jouer au poker en ligne. En revanche, lui donner les outils pour qu’ils puissent jouer dans des tournois à faibles mises afin d’atteindre un niveau de jeu décent et se faire une bankroll est le but des salles de poker. Il est important d’ajouter que ces tournois buy in à faibles budgets sont différents des tournois en mode Fun car les joueurs misent en argent factice et donc ne donnent pas le meilleur d’eux même du fait qu’il n’y a pas d’argent en jeu.

Les joueurs de poker débutants restent une cible importante pour les sites de poker en ligne françaises afin de les fidéliser au mieux. Des joueurs comme Chris Moneymaker, Joe Hachem, Bertrand Grospellier pour ne citer qu’eux sont tous passés par cette phase d’apprentissage avant d’être sous les feux des projecteurs. Et dire que peut être des joueurs débutants qui jouent sur les tournois d’Everest Poker « Micro Limites en Folie » ou le « €1K Daily Euro » de Full Tilt pourraient, dans quelques années, être à la table finale du WSOP. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: