Le poker ou le sport cérébral

La cervelle element essentiel au pokerLe poker est un sport cérébral qui fait appel à nos neurones et ne repose en aucun cas sur le facteur chance comme c’est le cas pour les jeux de machines à sous ou encore les jeux de tirage et de grattage (lire article Jeux de casino, grattage et tirage = chance). Disons qu’il ne faut sortir de Saint Cyr pour tirer un manche, cocher des grilles ou gratter des cartes pour gagner aux jeux qui font la fortune de notre Française des Jeux nationale ou encore des casinos terrestres en France (dans ce cas je ne parle pas de fortune car ils n’ont pas trop la pêche avec la crise économique et l’interdiction de fumer ndlr). Revenons à nos jetons. Oui, le poker est bel et bien un jeu d’adresse nécessitant un minimum de neurones et on peut enchaîner les victoires une fois les techniques maîtrisées.

Joueur de poker: des sportifs de haut niveau

Il est certain que les années d’expérience à affuter son jeu est le passage obligé pour exceller dans ce milieu. A l’image des sportifs de haut niveau, les joueurs de poker sont également des sportifs qui nécessitent une préparation mentale solide bien que le physique soit quelque peu négligé pour certains. En effet, quand on voit certains gros joueurs (physiquement parlant), on comprend que le mental est plus important que le physique bien que tenir 10 heures avec le postérieur collé à une chaise n’est pas de tout repos…

Le poker est accessible à tous et il n’existe pas vraiment de profil type du parfait joueur de poker. Pas besoin de sortir des bancs de l’ENA pour maîtriser la poker face ou flairer les bons coups, même les bancs des universités, IUT, BTS peuvent faire l’affaire. D’ailleurs, il suffit de bien faire fonctionner ses neurones pour faire des étincelles autour des tables de ce sport qui est un jeu d’adresse.

Juge Jack Weinstein: « Le poker est un jeu d’adresse »

Oui le poker est un jeu d’adresse ! Même Le juge fédéral de New York a statué que le poker ne repose pas sur le facteur chance mais que les cervelles bien constituées avaient le dessus sur la chance. En effet, le juge Jack Weinstein a tranché en faveur de Lawrence Dicristina qui était accusé d’opérer un cercle de poker illégal dans son entrepôt de vélos électriques. Reconnu coupable en première instance, le juge Jack Weinstein en a décidé autrement et a acquitté l’organisateur de tournois de poker qui ne peut être sous le coup de l’IGBA. Cette décision a été bien accueillie par l’ensemble de la profession du poker en ligne qui voit les prémices d’un changement dans la perception de ce jeu qui prend ses lettres de noblesses (ouf !!!il était temps!)

Le texas holdem poker ou les autres variantes de poker repose sur les facteurs intellectuels de chacun et non pas comme on l’entend ici et là sur le facteur chance. Pourtant, bien que la plupart du temps des joueurs professionnels de poker se retrouvent à la table finale, des joueurs « amateurs » arrivent à monter sur la plus haute marche du podium comme ce fut le cas de l’ancien comptable Chris Moneymaker qui en a fait sa profession ou des anciens joueurs de jeux vidéos à la cervelle bien remplie comme Bertrand Grospellier dont son parcours époustouflant force le respect.  Intelligence à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 2 ?
Please leave these two fields as-is: