Quand Full Tilt fait la danse du ventre aux joueurs français

Bonus de Full Tilt pour attirer des joueursComme il fallait s’y attendre Full Tilt n’a pas perdu une seconde pour partir à la conquête des joueurs français (lire Full Tilt France) et pour cela la nouvelle salle de poker en ligne française a sorti le grand jeu: le Red Package. En effet, Full Tilt a décidé de séduire ses joueurs en leur offrant un bonus de bienvenue de 200% à hauteur de 1000 euros mais également une entrée à un tournoi gratuit de 20 000 euros  de dotation sans oublier un tournoi hebdomadaire de 100 000 euros garantis tous les dimanches. Autant dire que Full Tilt a mis les petits plats dans les grands afin d’attirer des nouveaux joueurs quitte à aller chiper les joueurs français qui avaient déjà un compte dans une autre room. De nombreux joueurs que ce soit en France ou à l’étranger ouvrent un compte dans plusieurs rooms afin de profiter des bonus de bienvenue mais également des tournois freerolls qui n’engagent pas un centime de leur part. Les joueurs de poker confirmés arrivent souvent à repérer les « fish » (ou « pigeons » dans le jargon du parfait joueur de poker en ligne ndlr) afin de faire main basse sur le prizepool une fois l’ensemble des joueurs évincés les uns après les autres.

Full Tilt a pris du retard sur ses concurrents présents un mois auparavant mais cette opération séduction des bonus full tilt et surtout sa renommée internationale devraient lui permettre de rattraper en quelques semaines (ou jours?) son retard sur les salles de poker légales comme Winamax, Betclic Poker, Chilipoker, Eurosportpoker et d’autres rooms. Le seul opérateur qui devrait arriver à garder une distance (ou à avoir du mal à être rattrapé) est Pokerstars, « l’ennemi juré » de full tilt poker. Ces deux rooms se livrent sur le plan international à une rude bataille et Full Tilt aimerait pouvoir rattraper le leader du monde dont son réseau est le plus important.

La licence de poker française est une bonne nouvelle pour Full Tilt qui pourra proposer ses tournois aux joueurs français sans s’inquiéter des recours de l’Arjel mais on est en droit de se poser la question si la room ne va pas être victime des sitting out des joueurs comme le fut Pokerstars. En effet, Full Tilt pourrait être victime du boycott des joueurs mécontents des prélèvements trop importants ainsi que du manque d’intérêt de jouer entre joueurs français. Il y a de forte chance que Full Tilt soit sur la liste des boycotteurs afin de faire plier l’Etat sur les mesures prises qui sont contraignantes.

Full Tilt a donc commencé à amadouer les joueurs de poker français débutants ou confirmés par une offre très attrayante et attendons quelques mois pour voir comment la room aux nombreuses stars (de nombreux joueurs professionnels portent les couleurs de full tilt comme Phil Ivey, Chris Ferguson, Howard Lederer, Phil Gordon pour ne citer qu’eux ndlr) va se positionner sur son domaine qu’elle connaît parfaitement de par l’expérience acquise au fil de cette décennie. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 10 + 7 ?
Please leave these two fields as-is: