Fusion Bwin-PartyGaming dans l’impasse?

Partygaming et Bwin vont il arriver a fusionner?Le groupe Bwin était en négociation depuis de longs mois avec le groupe PartyGaming pour fusionner et créer le plus grand groupe de jeux en ligne au monde. Faut dire que ces deux groupes sont des empires à eux deux chacun dans son domaine. Commençons par Bwin qui est un cador dans le milieu du pari sportif en ligne et qui jouit d’une place de leader dans le monde du sportbetting. Avec ses 30 000 paris quotidiens proposés aux aficionados de sport dans une panoplie de 90 sports, Bwin a de quoi faire palir bon nombre de ses concurrents. Sponsor du Real Madrid, Bwin est omniprésent dans le domaine du pari en ligne mais également le poker en ligne dont il a reçu le 8 juin dernier des mains de l’Arjel la licence de poker online (bwin poker) et de paris sportifs en France. Côté PartyGaming, le groupe domicilié à Londres a la même « carrure » mais plutôt en casino en ligne et poker en ligne. En effet, Party Poker  est un des piliers dans le monde du poker en ligne et les nombreux casinos sur Internet sont parmi les meilleurs en Europe. Suite à la fermeture du marché américain par George Bush Jr, PartyGaming n’a pas eu d’autres choix que de se lancer à la conquête du marché européen notamment français et a dû sortir le carnet de chèques pour rattraper son retard. En peu de temps, PartyGaming est devenu un groupe leader dans les casinos en ligne en Europe. Mais pour être un groupe complet dans le jeu en ligne, la salle de pari sportif manquait à son tableau de chasse. C’est la raison pour laquelle Bwin a jeté son dévolu sur Bwin et donc les négociations ont eu lieu entre ces deux mastodontes du jeu en ligne. Une telle fusion donnerait naissance au plus grand groupe de jeu en ligne au monde pesant plusieurs milliards d’euros.

Mais le président de Bwin a tenu à préciser que des négociations sont en cours non pas seulement avec PartyGaming mais également d’autres partenaires. En effet, alors que les négociations avec PartyGaming traînent depuis longtemps (s’enlisent? Sont au point mort?), Bwin a corrigé en annonçant que des partenaires américains sont également intéressés par Bwin notamment du fait que le marché américain pourrait s’ouvrir à nouveau. Peut-être que ce communiqué de presse a pour objectif de calmer les ardeurs de PartyGaming qui pensait que Bwin allait rapidement entrer sous sa direction. Ou bien, Bwin souhaite-t-il mettre la pression sur PartyGaming lui laissant entendre que d’autres partenaires sont également sur le coup et que rien n’est acquis d’avance? Décidément, le monde du jeu en ligne est un business ou la loi de la jungle règne. Quant à savoir si Bwin et PartyGaming vont faire affaire, rien n’est gagné d’avance. Tous à vos paris !

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 10 + 5 ?
Please leave these two fields as-is: