Keolis et poker en ligne: A nous Las Vegas !

Keolis et poker en ligne a la conquete du NevadaDepuis que la filiale de la SCNF, Keolis, vient de rafler le marché portant sur les transports publics à Las Vegas, le PDG de Titan (pas le Titan de Titan Poker!), Maurice Taylor, l’a mauvaise. Faut dire que notre ministre du Redressement productif ne s’est pas laissé faire face aux insultes du « Grizzly » qui n’a pas hésité à critiquer nos pauvres ouvriers qui ne « travaillent que 3 heures » par jour. Pfff, même pas vrai. Oui Taylor peut avoir les nerfs que nos entreprises françaises sont omniprésentes sur le marché américain et Keolis vient donc de signer un contrat sur 5 ans dans les transports publics de Las Vegas. Ainsi, les millions de visiteurs qui déambulent dans la Strip pour admirer l’ancienne capitale internationale du jeu pourront monter dans les bus « frenchy ». Pas moins de 200 bus qui transportent 30 millions de passagers chaque année seront gérés par la filiale de la SNCF qui a raflé ce contrat à la barbe de Veolia Transdev…un autre français! Les nombreux joueurs de poker pourront donc prendre le bus pour se rendre à une des milliers de tables de poker disponible dans ce labyrinthe du jeu.

Poker en ligne légal dans le Nevada

Les bus gérés par Keolis vont desservir des grands casinos terrestres prestigieux qui font la renommée de l’ancienne capitale du jeu comme The Venetian, Bellagio, Wynn Casino, Caesars palace pour ne citer qu’eux. Bien que Sin City a perdu de sa superbe depuis que Macao lui a ravi sa place de leaders des casinos ainsi que Singapour, Las Vegas continue de faire rêver les joueurs que ce soit dans ses casinos que sur le plan virtuel. En effet, depuis que l’Etat du Nevada a légalisé le poker en ligne, les joueurs du Nevada pourront jouer en toute légalité sur les rooms légales.

Depuis que George Bush Jr a interdit les jeux en ligne aux Etats-Unis en 2006, de grands groupes de casinos en ligne, poker et paris sportifs ont plié bagages pour ne pas prendre de risque. Les logiciels comme Playtech et Microgaming ont pris la poudre d’escampette et d’autres groupes comme Pokerstars et Fulltilt ont fait un pied de nez au gouvernement qui se les ont farcis plusieurs années plus tard. D’ailleurs, considéré comme un « bad actor », pokerstars devrait ne pas pouvoir obtenir la licence pas avant 5 ans dans cet état pour ne pas avoir quitté dans les temps le marché. Cette mesure pourrait permettre à des salles « plus petites » de profiter de l’absence de ce mastodonte du poker pour espérer se faire une database joueurs non négligeable.

Le marché du jeu dans l’Etat du Nevada est colossale et d’autres Etats comme le New jersey ont (et vont) également légaliser leur marché. La prochaine étape devrait concerner la légalisation des jeux de casinos en ligne, secteur que tous les opérateurs attendent impatiemment puisqu’il est le plus juteux et s’élève à plusieurs milliards de dollars.

Les Etats-Unis sont sur la voie de la légalisation de son industrie du jeu en ligne et progressivement les portes (du paradis en ligne) s’ouvrent aux opérateurs qui ne demandent que ça. Nevada à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 6 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: