L’arjel délivre de nouvelles licences françaises

La salle de poker en ligne pkr est legale en FranceEt de trois! Voici que l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) vient pour la troisième fois délivrer des licences de poker en ligne. La première vague remonte au 8 juin, puis le 25 juin et enfin la dernière en date pas plus tard qu’hier, le 26 juillet. Cette nouvelle vague de licences de poker en ligne n’est pas des moindres puisque Full Tilt Poker et Pkr, deux géants du poker online, ont reçu leur autorisation de promouvoir leur room en France. Le ténor du poker sur le web, Full Tilt, devrait venir taquiner son concurrent principal à savoir Pokerstars. Quant à l’unique room de poker en 3D, Pkr, elle a d’excellents arguments pour s’imposer dans le top 5 des salles de poker françaises grâce à ses graphiques exceptionnels qui laissent loin derrière la concurrence. Les salles déjà présentes sur le marché français comme Chilipoker, Winamax, Partouche Poker, Everest Poker et j’en passe devraient voir d’un mauvais oeil ces deux nouvelles salles sur le sol français qui devraient faire parler d’elles. Et pas qu’un peu.

Pas moins de 9 opérateurs ont reçu leur licence de jeux en ligne hier et on retiendra la joint venture entre Canal Plus et le bookmaker Ladbrokes, Canal Win. Egalement sur la liste des « admissibles », le site de poker en ligne du groupe Barrière et de la Française des Jeux (FDJ), BarrièrePoker qui aura le temps de se préparer avant le lancement en septembre prochain.

Il existe d’autres licenciés qui ont respectés le cahier des charges et inconnus du grand public comme AD Astra (pokersubito.fr) et Full Fun (pokerxtrem.fr).

Côté courses hippiques, Geny Infos, Zeturf et Jeux365 ont reçu leur licence des mains de l’Arjel. Cette nouvelle vague d’agréments français vient donner du piment au secteur du jeu en ligne qui voit davantages de choix pour le plus grand bonheur des joueurs mais qui montent, par la même occasion, d’un cran le niveau de pression des opérateurs. En effet, les joueurs sont les grands gagnants de l’entrée de nouveaux acteurs du jeu en ligne sur le marché français bien que, dans quelques années, l’offre devrait sensiblement diminuer de par l’investissement très important que ça demande et dont certains opérateurs se retrouveront en manque de liquidité. L’Arjel va donc faire une pause durant ces vacances avant d’étudier d’autres dossiers empilés sur la table en septembre. Des vacances bien méritées des membres de l’Arjel qui ont travaillé durement pour que les sites de paris sportifs puissent être agréés quelques jours avant le Mondial 2010 ainsi que pour les amoureux de poker en ligne.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 9 + 14 ?
Please leave these two fields as-is: