Pokerstars (se) fait tapie sur FullTilt Poker

Pokerstars fait main basse sur FullTilt PokerQuel coup de Poker s’est permis le leader mondial du poker en ligne, Pokerstars. A croire que rien n’est joué jusqu’à la sacro-sainte signature finale. Et dire que l’on pensait que le groupe Tapie allait être à la tête de la room qui fut un certain temps la seconde plus grande salle de poker en ligne au monde. Que nenni, Nanard et sa bande ne dirigeront pas Full tilt poker qui a plutôt fait Tilt du côté de Pokerstars qui va débourser la modique somme de 750 millions de dollars. Faut dire que FullTilt poker a une sacrée dette à honorer notamment auprès des joueurs qui attendent de recevoir leur gain depuis de long mois. Et pas qu’un peu. Pas moins de 330 millions de dollars serviront à payer l’argent qui se trouve en caisse des comptes des joueurs. Mais ce rachat conforte une fois de plus le pouvoir de Pokerstars dans le paysage du poker sur internet. En faisant main basse sur son ancien concurrent direct, Pokerstars pose ses jalons dans le monde du poker online et montre à ses concurrents qu’il n’a pas les jetons.

Pokerstars ratisse le tapis vert

A défaut de ratisser les terrains de poker, Pokerstars le fait sur le tapis. Et ça marche. Après ses démêles avec la justice américaine lors du fameux « Black Friday », Pokerstars se refait une santé (et une image par la même occasion) en mettant sur la table un beau chèque de 750 millions de dollars pour s’accaparer de son ancien concurrent. Bien que les rooms ne vont pas fusionner pour donner naissance à « PokerTilt » ou à « FullStars », les deux entités conserveront leur indépendance sauf que l’argent ira bien dans les caisses de Pokerstars.

Ce coup de poker magistral de Pokerstars, room que l’on pensait dans une impasse il y a quelques mois encore, vient de mettre la main sur une pépite d’or qu’il va transformer en lingot. Faut dire que Full Tilt Poker jouit d’une notoriété et d’une expérience solide et n’a pas vraiment de leçon à recevoir de la part de Pokerstars et ce dernier pourrait endosser l’habit de mentor.

Cette acquisition de dernière minute fait couler beaucoup d’encre dans la presse spécialisée. Les grands gagnants dans cette histoire sont Pokerstars qui mérite chapeau bas, les joueurs qui vont recevoir leurs gains et Full Tilt qui va se remettre au travail après plusieurs mois d’incertitude. Quant au grand perdant, c’est le groupe Tapie qui doit être aussi vert que les tapis de poker. Sept mois d’intenses efforts pour au final se voir rafler la mise à la dernière seconde. Grosse déception. Le monde du poker est un univers impitoyable qui n’a rien à envier à « Dallas ». Leaders à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: