Sheldon Adelson Vs Espagne: the winner is Asia

A defaut d'etre la capitale du jeu, l'Espagne l'est pour les ChurrosCa siffle dans les oreilles de Sheldon Adelson depuis qu’il a annoncé vendredi 13 décembre (vendredi 13 jour porte malheur!) qu’il n’allait plus investir dans son projet d’Eurovegas à Madrid. Cono, hijo de p…, cabron !Les espagnols l’ont mauvaise sur le magnat américain qui devait investir pas moins de 30 milliards de dollars ! Nada, nothing, wallou, les espagnols ne verront pas le moindre centime de celui qui a bâti un empire dans le monde du casino de Las Vegas à Singapour en passant par Macao. Ce milliardaire parti de rien a fait fortune dans le monde du jeu et ses casinos font partie des plus prestigieux du monde. Le Venetian casino, ça vous dit quelque chose? C’est à lui. The palazzo? A lui!. Marina Bay Sands? A lui. Sand Cotai Central, Sands Bethlehem,

The Four Seasons et j’en passe…eh ben c’est aussi a lui.Et dire que ce mastodonte des casinos voulaient investir quelques kopecks au royaume du churros et des paellas et en faire la capitale européenne, c’est cuit. Les 260 000 emplois que devait créer ce projet aurait pourtant donner une bouffée d’oxygène dans un pays en crise. Le gouvernement espagnol va devoir se faire à l’idée que Sheldon Adelson n’investira pas à Madrid et la pilule est dure à avaler.

Objets du litiges: Taxes et interdiction de fumer

Alors que la première pierre devait être posée pour voir sortir de terre 6 casinos terrestres et 12 hôtels, Sheldon Adelson a dit « basta » au projet. Maldito ! Comment expliquer ce retournement de situation digne d’un France-Ukraine pour les qualifications du mondiale? Tout simplement à cause des conditions de nature fiscale qui ne convenait pas aux autorités espagnoles ainsi que l’interdiction de fumer. Une fois de plus, la clope pose problème dans les casinos. Adelson a exigé que ses casinos soit fumeurs puisque comme tout le monde le sait, les joueurs aiment tirer sur la clope quand ce n’est pas sur le bandit manchot (esprit tordu s’abstenir ndlr). Et le jeu procure une montée d’adrénaline et les joueurs fumeurs ne peuvent dissocier plaisir et jeu. On peut également le voir dans nos chers casinos terrestres français ou les blondes et les brunes sont interdites d’entrée (cigarette j’entends!) et le produit brut des jeux a chuté de 20%. D’ailleurs, le bilan des casinos terrestres français est sorti récemment : chiffre d’affaires en baisse de 4,25% sur l’exercice 2012-2013.

En homme d’affaires, Sheldon Adelson a vite balayé d’un revers de main le projet espagnol face à l’intransigeance du gouvernement espagnol qui est resté sur ses positions sur le plan fiscal et l’interdiction de la cigarette. Au final, Madrid voit passer sous son nez des milliards d’euros d’investissements et des millions de touristes potentiels. Adelson se penche désormais du côté de la Corée du Sud et du Japon et son flair lui a toujours réussi. L’Asie est le marché du futur dans le monde du jeu et des états comme le Nevada ou le New Jersey ne jouent même plus dans la même catégorie que des pays comme Macao ou Singapour. Ces derniers ont largué les anciennes capitales du monde du jeu international et font figure de Petit Poucet aujourd’hui.

Au moins, une chose est sûre pour le projet Eurovegas, le personnel et les joueurs ne mourront pas de tabagisme passif. On se console comme on peut. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 12 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: