Atlantic City: All In sur les jeux de casinos

Trump Plaza Casino de Atlantic CityEt si Atlantic City était le nouveau Detroit des Etats-Unis? En décembre 2013,  Detroit, berceau de l’industrie automobile américaine était en faillite et sa population est  passée de 2 millions d’habitants à 700 000 suite aux problèmes financiers du secteur de l’automobile. La ville présentait une ardoise de 18 milliards de dettes. Le gouvernement américain a injecté plusieurs centaines de millions de dollars pour sauver Detroit qui commence lentement à se sortir (un peu) d’affaires. Il se pourrait qu’Atlantic City suive les traces de la principale ville de l’État du Michigan. L’ancienne capitale internationale du jeu pourrait se trouver en situation de banqueroute très rapidement si rien n’est fait.

Casinos en déclin et forte concurrence

Atlantic City est connu pour ses nombreux casinos terrestres notamment le Caesars Palace, Trump Plaza, Tropicana, Harrahs resort, The Borgota, Bally’s, Showboat et j’en passe. Avec ses 12 casinos terrestres, Atlantic City attirait des joueurs et touristes du monde entier et était la capitale du jeu de la côte Est des Etats-Unis. Loin derrière les revenus des casinos de Las Vegas à la belle époque, les casinos d’Atlantic City n’étaient pas à plaindre et tournaient à plein régime. Mais ça c’était avant.

Sur les 12 casinos de la ville, quatre ont fermé leurs portes et le dernier en date est le Trump Plaza. Le 16 septembre sera une date à marquer d’une pierre blanche pour les employés qui se sont retrouvés sur le carreau. L’Atlantic Club avait ouvert le bal le 13 janvier 2014 en mettant la clé sous la porte suivi du Showboat le 31 août dernier et le Revel Casino le 4 septembre. Avec la fermeture de ces 4 établissements de jeu, des milliers d’emplois directs (on parle de 8000 personnes) et indirects sont touchés notamment les croupiers qui devront pour la plupart se reconvertir dans d’autres professions.

Mais la saga des mauvaises nouvelles continue puisque le Trump Taj Mahal vient d’être déclaré en faillite donc tout laisse à penser que de nouveaux sans emplois viendront gonfler les stats du chômage.

La crise économique mondiale est la principale cause de l’agonie de Atlantic City qui n’a pas su anticiper les problèmes et trouver les solutions pour y faire face. De plus, Le New Jersey a légalisé les établissements de jeux en ligne et de nombreux live casino acceptent les joueurs de l’Etat du New Jersey en toute légalité. D’ailleurs, Donald Trump s’y est lancé sur ce marché en partenariat avec Betfair et les joueurs n’ont même plus à se déplacer dans un casino en dur pour apprécier les joies de jouer puisqu’ils peuvent le faire depuis chez soi.

Enfin, la concurrence des autres Etats a son lot de « responsabilité » puisque des Etats comme le Delaware, New York, Connecticut, le Maryland et la Pennsylvanie ont ouvert des casinos terrestres. Les joueurs qui avaient pour habitude de fréquenter les casinos d’Atlantic City se sont orientés vers les casinos les plus proches, ce qui a entraîné une chute des revenus d’Atlantic City.

Manque de divertissement

En concentrant son activité principalement sur les jeux de casinos, les établissements de jeu ont fait une erreur stratégique majeure. En effet, les casinos d’Atlantic City ont tout misé sur les tables de texas holdem poker, roulette, baccarat, blackjack, sic bo, craps et leurs milliers de machines à sous à perte de vue. En se concentrant uniquement sur le jeu, les casinos récoltent les fruits de leur mauvaise stratégie. Contrairement à Las Vegas, les casinos d’Atlantic City n’ont pas diversifié leur activité en investissant dans le divertissement en proposant des affiches comme Britney Spears ou Céline Dion sans parler des représentations du Cirque du Soleil et d’autres événements de renommée mondiale. Las Vegas arrive tout de même à limiter la casse même si les casinos sont bien loin des revenus d’antan et prônaient à la tête des classements des casinos. Relégué en deuxième position après Macao et bientôt Singapour, Las Vegas a perdu de sa superbe et Atlantic City est en pleine déconfiture.

L’industrie du casino à Atlantic City est en piteux état. Les salles des machines à sous et les tables de jeux de 4 casinos de Las Vegas sont plongées dans le noir dans un silence pesant loin du bruit tonitruant des jackpots et des joueurs. Fermeture à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 3 + 15 ?
Please leave these two fields as-is: