L’Arjel ou les pros de Powerpoint

Steve Job, le Dieu des presentations Powerpoint !J’avoue que je suis ébahi par le travail de l’équipe de l’Arjel en matière d’organisation. Quel professionnalisme! Tous ceux qui ont reçu le communiqué de presse, le rapport trimestriel et la présentation Power Point du bilan 2011 de l’Arjel ne peuvent que me rejoindre. Quel travail ! Comme disait l’autre de « Camping », c’est du grand Mendès! Faut dire qu’en épluchant ces trois rapports, on ne peut être que surpris du travail de qualité pour donner une vision du panorama du jeu en ligne en France. Et pour bien planter le décor, rien de mieux que d’avoir des pros de Powerpoint qui manipulent les slides avec graphes, camemberts et autres tableaux en veux-tu en voilà. Les trois dossiers envoyés par l’Arjel sont conséquents puisque le dossier du bilan 2011 compte pas moins de 28 slides, celui de l’Analyse trimestrielle en compte 29 et le communiqué de presse seulement 2 pages.

Avec un tel travail (J’en profite pour féliciter la Juliette’s Team!), on peut avoir une vision complète du paysage du jeu en ligne en France. On y apprend que 46 agréments ont été délivrés depuis l’ouverture du jeu en ligne (15  en paris sportifs,  9 en paris hippiques et 22 en poker en ligne). De plus, on retiendra que 7 opérateurs ayant obtenu un agrément ont cessé leur activité. Depuis, 2009, l’évolution du marché légal en ligne ne cesse de croître et les paris hippiques en ligne et le poker en ligne se portent très bien avec des progressions fulgurantes puisque le turf est passé de 199 millions d’euros en 2010 à 1034 m€ en 2011 et le poker en ligne de 412 m€ à 1159 m€ durant la même période. Quant aux paris sportifs, les résultats sont plutôt décevants avec une petite progression de 477 m€ en 2010 à 592 m€ en 2011. Bien évidemment le football reste en tête des sports préférés des français suivi du tennis et du basket (malheureusement, le curling n’est pas dans la gamme des jeux proposés, bien dommage… ndlr).

Profil du joueur online Français

Durant le 4ième trimestre 2011, pas moins de 1,2 millions de comptes joueurs étaient actifs soit une augmentation de 4% par rapport au 4ième trimestre 2010. 264 millions d’euros ont été déposés et les cartes prépayées représentent 7% contre 4% en 2010 (au 4ième trimestre). Si on devait donner un profil type au joueur français, ce serait un homme de moins de 35 ans qui dépense chaque année 250 euros et plus de la moitié jouent au poker en ligne. Pourtant, quand on voit les mises moyennes par secteur, on peut comprendre que la crise est là puisque 43% des joueurs de paris sportifs misent moins de 10 euros par mois. En revanche, le budget pour les chevaux part au galop puisqu’il s’élève à plus de 100 euros par mois pour 36% des joueurs. Enfin, 46% des joueurs de poker en ligne misent moins de 30 euros par mois en cash game et moins de 10 euros en tournoi. On y apprend dans le rapport que 1% des joueurs, tous secteurs confondus, génère 53% des mises ce qui signifie qu’il existe de très gros joueurs en France mais surtout que les jeux en ligne peuvent générer de très gros chiffres d’affaires ne serait-ce que si les 99% restants augmentaient leur fréquence et les mises jouées.

Le parieur sportif se situe davantage en région parisienne contrairement au passionné de trot qui se situe plus en milieu rural. Quant au poker en ligne, les urbains sont plus nombreux que les ruraux bien qu’il y ait une belle progression des ruraux qui essaient de rattraper leur retard.

Blocage de sites illégaux

L’Arjel est parti en guerre contre les sites de jeux illégaux puisque 600 sites ont fait l’objet de mises en demeures et pas moins de 1000 mises en demeures envoyées aux opérateurs. Autant dire que l’Arjel a sorti des cartons jaunes et pour certains des cartons rouges en demandant aux fournisseurs d’accès internet de bloquer les sites. En effet, en 2011, 9 décisions ont été rendues: 3 décisions de blocages de sites et 6 concernant des questions prioritaires de constitutionnalité.

En 2012, l’Arjel a mis les bouchées double puisqu’elle a rendu 5 décisions de blocages de sites.

Malheureusement, traiter de manière succincte les dossiers envoyés par l’Arjel est mission impossible car la quantité d’informations est très importante et exigerait de ma part une demande excessive de neurones (assez limitées je l’avoue). Faut dire qu’en lisant ces dossiers super complets m’ont donné des frissons et ils m’ont renvoyé sur les bancs de ma ESC où les rapports que l’on devait rédiger aux professeurs (en cumulant des nuits blanches) devaient également être des Powerpoint. Depuis lors, je suis devenu adepte du livre de Franck Frommer « La Pensée PowerPoint, enquête sur ce logiciel qui rend stupide ». Powerpoint m’a tuer.

© PokerenligneNews.com

2 réflexions au sujet de « L’Arjel ou les pros de Powerpoint »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 5 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: