Quand 888 rejette l’offre de William Hill

Chute de l'action en bourse de 888 holdingsLe 10 février, 888 Holdings annonçait que le leader des jeux en ligne en Grande Bretagne, William Hill, était intéressé pour le racheter. La bourse s’est mise dans tous ses états et le cours en bourse de 888 a pris 20% quand l’action William Hill perdait 3,51%. Autant dire que les détenteurs d’actions de 888 Holdings se frottaient les mains de cette envolée le temps que les négociations se fassent entre ces deux ténors du jeu sur Internet.

Le groupe William Hill a mis le paquet pour mettre la main sur son concurrent  et il a mis sur la table pas moins de 700 millions de livres sterling soit 943 millions d’euros. En effet, l’offre d’achat de William Hill s’élevait à 210 pence par action et les volumes d’action ont été multipliés par cinq dans la seule journée du 10 février 2015. Les familles Shaked et Ben-Yizhak qui détiennent à eux deux 60% de 888 Holdings réclamaient pas moins de 300 pence par action.

Une semaine de négociation

Depuis le 10 février 2015, les négociations entre le géant anglais, William Hill et le mastodonte israélien 888 Holding ont négocié pour se mettre d’accord sur un prix. Durant 6 jours, le cours de l’action 888 s’est stagné dans les 170 pence jusqu’à ce 16 février date à laquelle 888 a annoncé qu’elle rejetait l’offre de William Hill. Ainsi, l’action a chuté de près de 20% et elle est évaluée à 150 pence alors que l’action William Hill a pris 1% après l’annonce. La famille Shaked possède 48,6% du groupe 888 et la famille Ben-Yithzak détient 10.5% de la société.

Les discussions entre William Hill et 888 n’ont rien donné à croire que les 943 millions d’euros ne suffisent pas aux dirigeants de ce pionnier du jeu sur internet connu pour ses jeux de casino et ses tables de poker.

Une fusion coup de poker

Le groupe 888 est un des plus anciens groupe de casinos en ligne qui s’est imposé dans de nombreux marchés légaux comme l’Espagne, la Grande Bretagne, l’Italie et bien d’autres pays qui ont légalisé les jeux en ligne. Même en France, 888 Poker était une des salles de poker en ligne légales mais la room a préféré arrêter de perdre de l’argent. Le 14 décembre 2012, l’Arjel a abrogé sa licence de jeu en ligne comme bon nombre d’opérateurs qui ont préfère se retirer d’un marché qui ne valait pas le coup et 888 Poker a quitté le marché français. Le groupe 888 est un pionnier dans le milieu du casino en ligne et il fut un des premiers groupes à proposer des machines à sous et des jeux de tables comme la roulette, le baccarat ou le blackjack aux internautes. De plus, 888 possède une très bonne plateforme de poker en ligne. Quant à William Hill, sa spécialité reste les paris sportifs bien que son casino en ligne et sa salle de poker en ligne sont de très bonne facture.

Si un accord avait été trouvé entre ces deux grands groupes de jeux en ligne, cette fusion aurait fait l’effet d’une bombe dans le secteur du gambling sur Internet. En effet, la fusion Wiliam Hill-888 aurait été aussi médiatique que ce que fut il y a quelques années le partenariat Bwin et Party Gaming. Cette consolidation de deux grands groupes de jeux online permet de faire face à une concurrence rude et à un durcissement du cadre règlementaire. De plus, ces deux groupes sont complémentaires et auraient pu entrainer d’autres groupes à fusionner pour contrer cette super puissance. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui puisque les discussions sont terminées. Espérons juste que les actionnaires ont vendu leurs actions hier histoire d’avoir empoché un petit pécule avant la chute de ce jour. 888 à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 6 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: