Arjel : L’union fait la force dans les jeux en ligne

Les regulateurs europeens se concertent sur les jeux en ligneNous aurions pu mettre en titre « Et si le jeu en ligne rapprochait les pays membres de l’Union Européenne? ». En fait, il n’existe pas vraiment d’union dans cette Europe où chacun fait comme il le sent et même le couple Merkel-Hollande n’est pas vraiment au beau fixe. Du côté des jeux en ligne, il y a un semblant d’harmonie entre les régulateurs des jeux en ligne. Ainsi, les 19 et 20 juin dernier, les régulateurs des jeux en ligne de la France (Arjel), l’Italie (AAMS), le Portugal (Santa Casa de la Misericordia) et de l’Espagne (DGOJ) se sont réunis à Barcelone pour « promouvoir une coopération opérationnelle en matière de régulation des jeux en ligne et de renforcer les échanges d’informations« . Autant dire que ça ne rigole pas du côté d’Interpol version jeux en ligne à l’échelle européenne….pardon, micro européenne.

Les régulateurs protègent les joueurs

Cette concertation entre ces régulateurs des jeux en ligne a été mis en place dans le but de « protéger les consommateurs contre la fraude et les activités criminelles, prévenir l’addiction, en particulier au sein des groupes de personnes vulnérables, s’assurer de l’intégrité du sport et combattre l’offre illégale de jeu« . Ainsi, ces mesures permettront de protéger les joueurs et également d’échanger des informations sur les sites illégaux de poker en ligne ou encore de paris sportifs. Cette réunion devrait être suivie par une autre qui devrait se tenir cette fois à Paris en décembre prochain.

Ces quatre régulateurs aimeraient « étendre ce processus de coopération aux autres pays européens ayant les mêmes principes et stratégies de régulation« . Le problème étant que chaque pays en fait qu’à sa tête et il n’existe pas vraiment une seule voix européenne. En effet, quel que soit le sujet, il existe de fortes divergences au sein même de l’Union européenne et ne serait ce que parmi les pays de ces quatre régulateurs, il convient qu’ils n’ont pas légalisé les mêmes jeux. En effet, la France, contrairement à l’Espagne ou l’Italie, n’a pas légalisé les jeux de casino en ligne. Faut dire qu’avec près de 200 casinos terrestres en France, la légalisation n’est pas pour demain …et aujourd’hui, c’est pas encore le changement dans ce domaine là.

Cette première étape permettra de renforcer les liens entre les régulateurs et pourquoi pas uniformiser les mêmes jeux en ligne. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: