Microgaming: L’arjel ferme les yeux?

L'Arjel bien complaisant a l'egard de Microgaming?Microgaming et 888 ont développé une plateforme commune pour les nouveaux opérateurs de poker en ligne qui souhaitent proposer des tournois de poker aux joueurs français. La société française des jeux sur Internet (SFJI) et 888 ont reçu leurs licences de poker en ligne des mains de l’Arjel. La SFJI regroupe pas moins de 40 casinos terrestres en France et va lancer sa salle de poker en ligne sous la marque 200pourcentpoker.fr. Jusque là tout va bien. Mais en s’arrêtant un peu sur cette licence délivrée à 888 pour sa plateforme développée en association avec le groupe Microgaming, on est en droit de se poser une question: l’Arjel n’est-elle pas un peu complaisante envers le groupe Microgaming?Retour en arrière sur les jeux autorisés par l’Arjel. L’autorité de régulation des jeux en ligne a homologué trois types de jeux qui sont susceptibles de recevoir une licence: poker, paris sportifs et courses hippiques. Or, les casinos en ligne sont interdits en France et ne sont pas intégrés dans les jeux autorisés. Microgaming est un des pionniers des casinos en ligne et ce groupe est toujours présent en France. Comment expliquer qu’un concepteur de logiciels de casinos en ligne continue de faire la promotion des casinos en ligne alors que c’est interdit. Cerise sur le gâteau, ce même groupe vient de recevoir la licence de poker via la plateforme mise en commun avec le groupe 888. Vous me suivez?

Le concurrent direct de Microgaming, Playtech, a lui décidé de se retirer complètement de France que ce soit les casinos ou les sites de poker en ligne utilisant sa technologie. Playtech a obligé tous les groupes utilisant sa technologie de lever le camp de France et se concentrer sur les marchés légaux. En procédant de la sorte, Playtech se coupe d’une manne financière énorme  estimée à plusieurs millions d’euros. Tout ça pour être légal en France en poker notamment avec les groupes qui ont signés avec eux comme Joapoker et probablement d’autres groupes à venir. Mais ce retrait peut également s’expliquer par le fait que le jour ou le casino en ligne sera légalisé (des rumeurs annoncent à l’horizon 2012 ndlr), Playtech devrait recevoir la licence française de casinos pour l’ensemble de ses marques (Casino Tropez, Europa Casino, Winner casino, William Hill casino, Swiss casino, etc).

Quant à Microgaming, les casinos utilisant son logiciel sont toujours présents sur le net français. L’arjel ferme-t-elle les yeux sur les casinos Microgaming? Comment l’Arjel peut elle délivrer des licences de poker en ligne France alors que parralèlement des casinos en ligne utilisant la technologie Microgaming courrent dans les rues du web? Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 3 ?
Please leave these two fields as-is: