Française des jeux: les paris du bonheur

Parionweb de la francaise des jeux enregistre d'excellents resultatsL’ancien monopole d’Etat se porte bien, très bien même. La Française des Jeux (FDJ) a perdu son monopole d’Etat sur les paris sportifs et autres jeux en ligne mais a tout de même gardé l’exclusivité sur les jeux de tirage et de grattage. Mais sur le plan web, la Française des Jeux a le sourire même si ces concurrents ont pointé leur nez le 8 juin dernier lors de l’ouverture du marché du jeu en ligne. En effet, depuis le 11 juin, la FDJ a enregistré 145 millions d’euros de mises en paris sportifs sur son site spécialisé ParionsWeb et a dépassé ses objectifs d’avant compétition de 45 millions d’euros.

Les paris en ligne se portent au mieux et la FDJ ne va dire le contraire. Elle a réalisé une progression de 10% de ses ventes sur le net soit le double de ce qu’elle a enregistré en 2009. Faut dire que l’effet Coupe du monde a incité les amateurs de football à s’aventurer dans les paris sportifs en ligne loin de l’époque du Pari Sportif et de ses 13 pronostics sportifs. De plus, l’effet médiatique et les campagnes publicitaires ont eu un impact sur les joueurs qui se sont inscrits sur ces sites pour miser sur la bonne équipe ou la bonne action. Mais la Coupe du monde n’est que les prémices de ce marché juteux puisque le championnat de France débute le mois prochain et les français sont plus attachés à leur équipe « locale » plutôt qu’à l’équipe de France dont les joueurs ont deshonoré la France entière. Le live betting qui sont des paris sur des matchs qui sont en cours sont très demandés par les parieurs en ligne et la FDJ va proposer 2500 paris par semaine.

La Française des Jeux a de rudes concurrents comme Bwin ou Betclic qui sont présents sur le Net depuis de nombreuses années. Forte d’une expérience inégalable, Bwin a également profité de la coupe du monde contrairement à Unibet hors jeu (Lire article bwin in, unibet out). La Française des Jeux n’a pas encore dit son dernier mot en matière de jeu en igne puisque son offre de poker devrait rapidement arriver. En effet, la Française des Jeux s’est alliée avec le groupe Barrière et ont lancé BarrièrePoker dont les tournois auront lieu dans les casinos du groupe Barrière. Cette alliance devrait être un véritable succès du fait que ces deux groupes jouissent d’une notorité sans commune mesure en France bien que Pokerstars, Winamax, Chilipoker, Partouche Poker soient connus du grand public. Mais l’expérience en marketing de ces deux ténors du jeu en France devrait leur permettre de proposer une offre sur mesure aux joueurs de poker français bien que bon nombre se soit déjà inscrits sur des rooms autres que BarrièrePoker.

Pour un premier mois d’activité sur le pari sportif, la Française des Jeux est optimiste pour la suite. Le seul bilan valable se fera en fin d’année après 6 mois d’activité quand tous les acteurs du jeu en ligne seront définitivement désignés par l’Arjel. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 10 ?
Please leave these two fields as-is: