Quand le PMU part au galop à l’étranger

Le PMU a la conquete du mondeLe PMU, grande vache laitière de l’Etat français, a décidé de voir ailleurs histoire d’engranger davantage de bénéfices. Faut dire que ce mastodonte des courses hippiques qui a enregistré 865 millions d’euros de bénéfices a les dents longues et regarde du côté de l’étranger pour se développer. Non pas que le PMU souhaite faire comme un grand nombre de nos jeunes diplômés souhaitant s’expatrier mais tout simplement mettre encore plus de beurre dans ses épinards. En effet, le PMU lorgne le marché grec qui vient de privatiser son opérateur de courses hippiques Odie et souhaite obtenir une licence afin d’organiser des paris. Le Dada c’est la grande passion du PMU qui est son plus gros jackpot chaque année!Pourtant, le PMU ne se repose pas sur ses lauriers puisqu’il existe une certaine érosion des paris hippiques avec notamment une baisse des paris : 10% des français actuellement contre 13% il y a quelques années.

Poker en ligne et PMU City

Le PMU a une pêche d’enfer avec ses 10,5 milliards de chiffres d’affaires en 2012 et une hausse de 0.8% ce premier trimestre 2013. Mais la bande à Philippe Germond ne compte pas en rester là et va développer ses propres point de vente : PMU City. Ainsi, ces PMU City (pas très frenchy le nom pour un des joyaux de France, non?) viendront compléter les bar-tabacs quelque peu vieillots. La stratégie du PMU va encore plus loin et compte permettre aux automobilistes des stations services de valider leur ticket ou encore d’appâter une clientèle jeune notamment dans les chaines de café (Non mais Allo quoi, ou va-t-on??). Seuls 20% des paris hippiques se font sur le net et le PMU a fait du web son cheval de bataille pour augmenter de 6% les paris hippiques sur la Toile. Quant au poker en ligne, le PMU souhaite atteindre les 15% et devenir number One dans les paris sportifs ou actuellement il suce la roue de Betclic.

En ces temps de crise ou rien ne va plus en France, le PMU se porte comme un charme et s’est fixé des objectifs ambitieux dans l’hexagone comme à l’étranger. Son expertise dans les courses hippiques font de lui l’Ourasi du turf sur le plan européen et pourra toujours aller conquérir d’autres marchés. A l’heure de la mondialisation, le PMU a encore de beaux jours devant lui. PMU à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 8 + 13 ?
Please leave these two fields as-is: