Poker en ligne: FullTilt fait profil bas à Washington

Fulltilt poker se plie aux menaces de WashingtonL’Etat de Washington vient de gagner une bataille psychologique contre le géant du poker en ligne Full Tilt. Faut dire que les enjeux financiers sont considérables pour cette room en cas de « résistance » face à l’Etat de Washington. Nous avions évoqué cette affaire le mois dernier dans un papier intitulé « Poker en ligne: Pokerstars Vs Washington » qui opposait le Numéro Un mondial du poker sur internet et l’Etat de Washington. En effet, l’Etat de la capitale américaine a intimé l’ordre à tout site de jeux d’argent de se retirer de son Etat sous peine de poursuite. Pokerstars avait décidé de se mettre dans les rangs et se retirer de cet Etat. Aujourd’hui, Full Tilt vient de suivre le pas et bloque désormais tout joueur ayant une IP dans cet Etat.

Les décisions de ces deux mastodontes du poker international n’ont pas d’autres choix que de se plier aux injonctions de l’Etat américain du fait des retombées économiques énormes. A l’aube de la légalisation des jeux en ligne aux Etats-Unis, ces deux acteurs majeurs ne peuvent prendre le risque de ne pas se plier aux décisions juridiques des Etats Américains sous peine de voir la Haute cour de justice américaine prendre le dossier en main. Et là, ça peut vraiment chauffer. Ne pas être présent sur le marché américain pour ces deux sites de poker en ligne reviendrait à voir des millions de joueurs interdits de salles. Autant dire que les revenus risquent de prendre un sacré coup. C’est la raison pour laquelle Pokerstars et Full Tilt jouent la carte de la prudence en fermant l’accès aux joueurs de l’Etat de Washington et espérer recevoir leurs licences de poker l’année prochaine. Rien de sûr quand on voit la pression des salles de poker en ligne comme Bwin Poker ou Partypoker faire pression pour dénoncer les deux leaders qui sont restés sur le marché américain depuis 2006 date à laquelle la plupart des rooms ont décidé de prendre la poudre d’escampette. Mais les pros du lobbying ont déjà commencé leur travail pour que Pokerstars et FullTilt puissent recevoir leur précieux sésame pour proposer leurs tournois de poker de manière légale l’an prochain.

Les enjeux économiques sont considérables pour que Full Tilt poker se permette de narguer l’Etat de Washington. Faut dire que depuis 2006, la salle de poker professionnelle a attiré des millions de joueurs américains et engranger plusieurs milliards de dollars durant ces quatre années en proposant ses services de maniere illégale aux joueurs américains. Mais l’heure est au profil bas histoire d’augmenter les chances de posséder la licence de poker en 2011. Ce changement de cap dans la stratégie de Pokerstars et FullTilt Poker serait-il un coup de bluff? Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 10 ?
Please leave these two fields as-is: