Jeux en ligne: Stanjames se retire du marché français

Les FAI sabrent le champagne suite a la decision de StanjamesChampagne du côté des fournisseurs d’accès internet français (FAI) qui avaient été sommés par le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris de bloquer l’accès aux joueurs français provenant du site de jeux en ligne StanJames (Lire article StanJames met a mal les FAI). StanJames va désormais faciliter la tâche aux fournisseurs d’accès internet en se retirant du marché français et en ne faisant pas appel à la décision du TGI. Stanjames a annoncé ne plus recruter de joueurs français. Le site de poker en ligne, paris sportifs et casino en ligne compte mettre en place des outils informatiques permettant le « geo-targetting » qui permettra de faire le tri des joueurs en fonction des législations des différents pays. Ainsi, ces logiciels de géo-ciblage bloqueront l’accès des joueurs résidant en France souhaitant jouer sur sa plateforme.

Stanjames et l’Arjel se sont livrés à une véritable bataille judiciaire et l’opérateur de Gibraltar a attendu la dernière minute pour renoncer à proposer ses services aux joueurs français. L’Arjel se livre à une chasse aux sites de poker en ligne, paris sportifs ou courses hippiques n’ayant pas d’agrément et passe par la voie juridique pour faire appliquer la loi. Jusqu’à maintenant, sur les 15 mises en demeure seul StanJames a traîné la patte. Tous les autres opérateurs se sont pliés aux injonctions de l’Arjel bien que ce ne soit qu’un début. La masse de sites de jeux en ligne (opérateurs ou guides confondus ndlr) est très importante et l’Arjel devrait reprendre son bâton de pèlerin pour mener à bien sa mission de combattre les sites de jeux en ligne illégaux.

Les fournisseurs d’accès Internet qui étaient dans la ligne de mire du TGI et de l’Arjel comme Darty, Free, Bouygues Telecom, Orange, Auchan Telecom, Numéricable ou Orange se frottent les mains de ne pas à avoir à se tracasser les méninges pour trouver une solution pour bloquer uniquement les sites de jeux illégaux sans toucher d’autres sites. La complexité technologique de cette opération avait donné des sueurs froides aux FAI pour satisfaire les demandes du tribunal. Faut dire que cette opération est coûteuse sans pour autant être fiable à 100% du fait que les opérateurs ont des parades contre ces blocages. L’Affaire Stanjames donne du répit aux techniciens des télécoms qui auront plus de temps pour plancher sur les moyens d’arriver à une solution fiable contre les prochains opérateurs irrespectueux de la loi. Il est évident que l’Arjel et le TGI devraient dans les mois à venir être confrontés à des groupes faisant fi de la loi française comme il y a tant de groupes présents sur le marché ultra fermé du jeu en ligne aux Etats-Unis que ce soit en poker (Pokerstars ou Full Tilt Poker) ou en casino en ligne (Rome Casino, Rushmore casino, etc).

Quant à savoir si les techniciens des opérateurs télécom rappelés en urgence des vacances (c’est juste une supposition ndlr) ont eu droit à repartir sur leur lieu de villégiature, ça c’est une autre histoire. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 10 + 5 ?
Please leave these two fields as-is: