Quand alzheimer touche le jeu en ligne

Y a pas que Jacques Chirac qui oublie son passeDurant de nombreuses années, les sites de jeux en ligne ont fait main basse sur les joueurs français accueillis les bras ouverts avec en prime le tapis rouge déroulé façon Festival de Cannes pour les joueurs VIP. Autant dire que des années durant, les joueurs des quatres coins de France étaient adulés par les sites de poker en ligne, casinos en ligne, paris sportifs et courses hippiques. Il existait une concurrence féroce entre opérateurs afin de faire la danse du ventre aux joueurs et leur proposer des bonus mirobolands et les opérateurs travaillaient de concert avec de nombreux guides de poker et autres sites de casinos en ligne. Autant dire que ces années étaient les Années Bonheur pour les opérateurs qui ont décroché de nombreux jackpots grâce à leur base joueurs à faire palir les sociétés de mailing.

Puis, la légalisation est passée par là …avec son lot de désolation. Aujourd’hui, on assiste désormais à une véritable masacarade de la part de certains opérateurs ainsi que des sites d’informations qui ont profité à s’en mettre plein les poches et qui, maintenant, s’affichent plus blanc que blanc. En effet, des opérateurs légaux de poker en ligne et courses hippiques tout comme des sites d’informations vantant les mérites des jeux légaux n’hésitent plus à aller faire la morale auprès de l’Arjel pour qu’elle bloque les sites de poker en ligne et paris sportifs illégaux. Faut dire que du côté de l’Association française des jeux en ligne (AFJEL) et de la Fédération française des entreprises de jeu en ligne (FFEJEL), il existe un véritable ras le bol notamment sur les exigences techniques que demande l’Arjel et les opérateurs souhaitent voir les premières rentrées d’argent.

Depuis que la France a légalisé les jeux en ligne, le temps est révolu où les opérateurs s’en mettaient plein les poches et où les joueurs arrivaient par milliers. Il y a encore quelques années, il suffisait qu’une émission comme Capital sur M6 traitait sur le poker pour que les courbes des inscriptions sur les salles de poker en ligne atteignent les cieux pour le plus grand bonheur des opérateurs. Et pourtant à cette époque, le poker en ligne était illégal mais le sujet était disons tabou (chutttt faut pas le dire trop fort !). La France a mis un temps fou pour se plier aux injonctions de la Commission Européenne laissant le temps au PMU et la Française des jeux de préparer le terrain virtuel pour être en position de force le jour-J. Et c’est ce qui est arrivé. Quant aux nombreux sites d’informations qui n’hésitent pas à prêcher la bonne parole en se disant « Fier d’être 100% légal », il suffit de regarder les newsletters qu’ils envoyaient à leurs lecteurs  il y a encore quelques mois pour voir des publicités sur des casinos en lignes illégaux ou encore des rooms qui n’avaient aucune licence. Peut être que les opérateurs et autres sites d’affiliations et d’informations font preuve d’amnésie ou d’anosognosie comme notre ancien chef de l’Etat. Passé à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: