Jeux en ligne: La Hollande sur les pas de la France

Ouverture du marche du jeu en ligne en HollandeAprès l’Italie et la France, voilà que la Hollande se penche sur les jeux d’argent sur Internet. Faut dire que les membres de l’Union européenne se sentent un peu obliger d’uniformiser leur décision bien que chacun des pays peut en faire à sa tête bien évidemment sous la supervision de la Commission européenne. En effet, l’Italie a donné le ton en règlementant son marché du poker en ligne, casino et paris sportifs. D’ailleurs, le marché du poker en ligne italien se porte à merveille avec ses 800 millions d’euros générés uniquement lors du premier trimestre 2010! En Italie contrairement à la France, les jeux de casinos en ligne sont légaux et l’Amministrazione Autonoma dei Monopoli di Stato (AAMS)-équivalent de notre Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) nationale – délivre des licences aux opérateurs de jeux online. La Hollande est donc sur les pas de l’Italie et la France mais également des pays qui ont depuis longtemps légaliser leur marché comme la Grande-Bretagne ou encore l’Ile de Malte. Le gouvernement Hollandais va donc réglementer le marché du jeu en ligne et des licences de poker en ligne et paris sportifs seront délivrées aux opérateurs sur le modèle français et italien. Pas moins de 270 millions d’euros devraient être générés par les sites de jeux en ligne. A l’heure d’aujourd’hui, seul De Lotto peut proposer des paris sportifs et les opérateurs Ladbokes et Betfair ont perdu sur le plan judiciaire l’affaire qui les opposait à la loterie nationale néerlandaise. Ainsi, ces deux sites spécialisés dans le pari sportif ont dû se plier aux injonctions hollandaises et refuser ainsi l’accès aux joueurs hollandais sur leur site de jeux online.
La Belgique est également sur la voie de l’ouverture tout comme la Grèce (Lire article Jeux en ligne: La Belgique et la Grèce sur la voie de la légalisation). Les pays de l’Union Européene commencent à ouvrir leur marché du jeu en ligne et cet effet domino ne peut que réjouir les opérateurs de jeux qui proposent en toute légalité leurs jeux. Bien qu’il n’existe pas une homogénité des lois à l’échelle européenne en ce qui concerne le jeu sur le Web, on peut affirmer que les pays européens ont fait un grand pas. Mais pourquoi n’existe-t-il pas une sorte d’Arjel ou de AAMS à l’échelle européenne qui délivrerait des licences de jeux en ligne aux pays membres de l’Union Européenne? Il serait si simple aux opérateurs de déposer une demande auprès de cet organisme pour proposer leurs services dans toute l’Europe. Mais on est encore bien loin du compte, peut être que cette autorité verra le jour mais ce n’est pas pour demain. Quand on voit que l’Europe a encore du mal à parler d’une seule voix sur certains sujets, le jeu en ligne est bien loin d’être une priorite pour les 27 Etats membres de l’Union Européenne. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 13 ?
Please leave these two fields as-is: