Titan Partners: Affiliation Titan.fr

Programme affiliations Titan PartnersAttention salles de poker en ligne, Titan.fr débarque ce mois-ci et ça risque de faire mal! Disons, pour être plus précis, que le programme d’affiliation de Titan.fr ouvre en janvier bien que le site soit opérationnel depuis le mois dernier. Le lancement de l’affiliation devrait probablement ouvrir ses portes avant la convention qui réunit les principaux acteurs internationaux du jeu en ligne. En effet, la convention London Affiliate Conference, plus connue sous les initiales LAC, a lieu chaque année à Londres, pays où le gambling est roi puisque la Grande-Bretagne est un des pays ayant légalisé les jeux en ligne que ce soit en casino en ligne, poker, paris sportifs ou courses hippiques. Cette conférence est le rendez-vous incontournable des grands noms du jeu sur internet bien que d’autres conférences aient lieu tout au long de l’année dans différentes villes européennes comme Barcelone, Budapest ou encore Amsterdam.

Ce mois donc l’affiliation de Titan.fr devrait faire son grand retour sous une identité visuelle différente avec le sceau Arjel. Faut dire que Titan.fr a, selon son Président Benjamin Issembert, parfaitement calculé son coup pour entrer sur le marché français: entrer sur le marché français après les autres salles de poker en ligne. Question stratégique selon Titan.fr (lire interview de Benjamin Issembert).

Côté affiliés, c’est l’effervescence. Quelles seront les conditions proposées par Titan.fr sur les taux de commissions? et le Coût par Acquisition (CPA)? et sur la baseline pour obtenir le CPA? ou encore les conditions de mises des joueurs pour libérer le CPA? Eh oui, la mode dans les salles de poker en ligne légales en France est d’octroyer le CPA aux affiliés si et seulement si le joueur a été actif dans les tournois de poker et si il a atteint un certain nombre de points. L’autre grande nouveauté également est de payer les affiliés seulement si le joueur a fait un premier dépôt dans un laps de temps imparti. Si le joueur effectue le dépôt au delà de ce délai, c’est « tout bénef » pour le programme d’affiliation de la salle de poker en ligne qui ne paye pas l’affilié. La politique des salles de poker en ligne en terme d’affiliation est « un sou est un sou » alors que pour la publicité, des millions d’euros sont dépensés avec un retour sur investissement pas certain. Parfois, il ne vaut même pas la peine de chercher à comprendre la stratégie de certains groupes de poker en ligne.

Dans l’interview que nous a accordée le directeur de Titan.fr, Benjamin Issembert, il n’est pas question de sponsoriser une équipe de football. Quelle stratégie de promotions la salle de poker en ligne qui devrait faire du bruit en France compte-t-elle s’imposer dans le monde du poker en France? En misant sur une politique massive sur l’affiliation à bien moindre coût qu’un spot de publicité de 30 secondes sur TF1 juste avant le JT? (l’impact est différent entre les sites de poker et un spot de publicité à heure de grande écoute, je vous l’accorde NDLR). D’ailleurs, il serait interessant d’analyser le coût par joueur entre un site spécialisé dans le poker en ligne et les médias. Il est clair que la player value d’un site traitant du poker est bien plus élevée qu’un spot publicitaire au coût exorbitant.

On saura donc dans quelques jours l’offre de la salle de poker en ligne Titan.fr pour les affiliés qui voudront faire la promotion de la room qui était leader sur le marché français. Aujourd’hui, le paysage du poker en France a changé et il est complètement différent de ce qu’a connu Titan Poker par le passé. Mais la connaissance du terrain, la maturité acquise durant des années et les hommes qui sont derrière la scène sont de fins stratèges. Attendons de voir l’arsenal déployé pour reconquérir sa dulcinée, le marché du poker français. Titan.fr à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 5 + 3 ?
Please leave these two fields as-is: