Les chiffres bluffants du poker en ligne en France

Succes du poker en ligne en FranceDepuis que le marche du poker en ligne est légal en France, de nombreuses salles se sont ruées vers l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) pour recevoir leur licence de poker en ligne. Puis, au fil des mois, d’autres salles se sont conformées au cahier des charges de l’Arjel et ont reçu leur sésame qui leur ouvre les portes du marché français. La concurrence au poker est féroce comme c’est le cas également dans les paris sportifs. Bien trop de salles de poker en ligne présentes dans l’hexagone dont certaines sont vouées à l’échec. D’ailleurs, Canal Plus et Ladrokes ont préféré se retirer du marché français bien qu’ils le suivent de près (lire article « Jeux en ligne: Ladbrokes et Canal+ Goodbye France« . Il est évident que de nombreuses salles de poker en ligne se retireront du marché français de par le nombre d’opérateurs présents. Pourtant, les chiffres du poker en ligne sont quelque peu bluffants: 2,3 milliards d’euros misés les trois derniers mois et 250 000 joueurs s’asseoient à des tables de poker en ligne chaque semaine. Ce chiffre mirobolant s’explique par les tournois en cash game qui consistent à entrer ou sortir d’un tournoi quand le joueur le souhaite. Autant dire que les joueurs raffolent de ce type de tournois flexibles dans la mesure où ils ne doivent pas attendre que la partie se termine pour savoir qui a gagné.

Le poker en ligne devrait avoir de beaux jours devant lui et Winamax.fr et Pokerstars.fr l’ont bien compris. En effet, ces deux salles de poker en ligne leaders sur le marché français ne limitent pas les efforts pour s’imposer sur ce segment. D’ailleurs, à voir le duel que ses deux mastodontes du poker se livrent notamment dans les tournois de poker le dimanche (lire article Poker en ligne: « Sunday Bloody Sunday »!) est compréhensible dans la mesure ou les enjeux finqnciers sont colossaux pour la salle de poker Numéro un en France (même les autres salles de poker en ligne qui « sucent la roue » du leader NDLR). Les rooms qui seront distancées seront très probablement confrontées à la banqueroute et donc soit seront rachetées par des autres rooms soit n’auront d’autres choix que de quitter le marché du poker.

La pokermania ne devrait pas encore s’essouffler et le nombre d’inscriptions de joueurs de poker débutants devraient sensiblement augmenter. En effet, il existe un vivier de joueurs de poker néophytes très important en France et les salles de poker en ligne l’ont bien compris en les aguichant avec des bonus de bienvenue ainsi que des tournois de poker taillées sur mesure notamment des tournois gratuits ou à faibles mises. Il y a de fortes chances que le chiffre de 250 000 joueurs de poker hebdomadaires sur les salles de poker en ligne légales en France ne soit que la partie visible de l’iceberg et que dans les prochains mois ce chiffre explose. Une chose est sûre, même les étudiants des écoles de commerce (celles triées par l’Agence H ndlr) qui ne savent pas jouer au texas holdem poker sont des clients potentiels pour les salles comme Chilipoker.fr, Sajoo Poker, Partypoker.fr et autres rooms légales dans l’hexagone.

En guise de conclusion, le poker en ligne a de beaux jours devant lui en France et plus les salles se livreront à une bataille féroce, plus les joueurs seront les grands bénéficiaires. Attendons que l’Arjel revoit sa copie en terme de taux de prélèvements et d’ouverture de tournois de poker étrangers pour les français et le nombre d’ouvertures de compte de joueurs explosera. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 10 + 2 ?
Please leave these two fields as-is: