Desseigne: Le Magic ADN Jackpot de Dati

Desseigne-Dati: L'ADN donnera le nom du pere de ZhoraLes préservatifs Durex ou Manix ou encore le spécialiste de la location de voitures Sixt pourraient profiter de cette dépêche toute fraiche pour en faire une belle publicité comme on les aime tant. En effet, le tribunal civil de Versailles vient d’ordonner une expertise génétique afin de savoir si Dominique Desseigne est le père ou non de Zhora, la fille de Rachida Dati. Cette affaire qui fait tant couler d’encre dans la presse quotidienne va donner des idées à nos publicitaires pour faire la promotion des capotes qui restent toutefois le meilleur moyen pour ne pas se retrouver devant Monsieur le juge. Quant au loueur de voitures Sixt, il axe sa communication en fonction de l’actualité. Ainsi, pour le duel Copé-Fillon, on a eu droit à « M.Copé, M.Fillon, chez Sixt pas d’ambiguité, tout le monde gagne » ou encore lors de l’affaire Karabatic « M. Karabatic, à ce prix là, on parie que vous allez louer ! » sans oublier les « Désolé M.Hollande, en France on roule à droite » et j’en passe.

Héritage juteux pour la descendance

Le roi des casinos terrestres de France, Dominique Desseigne, va donc devoir se soumettre à un test de paternité pour prouver qu’il n’est pas le papa de la fille de Dati. Rachida Dati attend ce moment crucial pour savoir qui est vraiment le géniteur de la petite Zhora dont l’ancienne ministre pense que Dominique Desseigne est le papa et ce dernier a jusque là refusé de l’admettre. Faut dire que certains médias ont relaté que l’ancienne garde des sceaux aurait eu de nombreuses relations et Dominique Desseigne va jusqu’à affirmer « un animateur télé, un ministre, un PDG, un Premier ministre espagnol, l’un des frères de Nicolas Sarkozy, un procureur général qatari et l’héritier d’un empire du luxe ».

Et dire que Rachita Dati avait toujours refusé de révéler l’identité du père et voilà que l’assignation de Dominique Desseigne devant le tribunal civil hors de Paris pour reconnaissance de paternité a fait grand bruit. La décision du tribunal civil de Versailles va donc clore la saga libertine entre Dati et Desseigne qui s’affronte par médias interposés. A l’issue de ce test, on saura si le président du premier groupe de casinos de France, le groupe Barrière,  va pouvoir tourner une page ou bien mettre la main à la poche pour payer une pension alimentaire et inclure la petite Zhora dans l’héritage qui devrait toucher le jackpot. Voilà une publicité que nous proposons au locataire de voiture Sixt » Cher M.Desseigne, chez Sixt, privilégiez la familiale à la décapotable ! ». Test ADN à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 7 + 3 ?
Please leave these two fields as-is: