Quand le London Affiliate Conference donne des maux de tête

Regarder des mannequins peut nuire a la santeAprès deux jours de convention sur le jeu en ligne, mieux vaut avoir prévu la pharmacie. Non pas que la danse du ventre des affiliate managers nous ont donné le tournis ou encore que les workshop des différents intervenants ont donné des migraines à l’assistance mais tout simplement les ambassadrices des opérateurs ont quelque peu agité nos neurones. En effet, dès lors que les portes de la convention étaient franchies, j’ai (enfin!) compris pourquoi le milieu du jeu avait une image un peu « érotique » (pour ne pas dire « porno chic » ndlr) et macho. Quelques opérateurs de jeu en ligne ont eu la (bonne?) idée de promouvoir leur marque en faisant déambuler des femmes en tenue d’Eve avec pour simple habit un pantalon (pardon, un « tight » blanc transparent s’il vous plait histoire de laisser apparaître le string !!). Vous allez me dire « et le haut, elles portaient quoi?? ». La réponse est « Rien ». Pas vraiment puisque le body art est très tendance aujourd’hui et permet d’attirer (et se rincer) l’œil des participants qui en profitent et pas qu’un peu. Ainsi, des femmes peintes aux couleurs du casino en ligne ont déambulé dans les couloirs distribuant des prospectus vantant les mérites du programme d’affiliation du casino online avec seulement de la peinture en guise de t-shirt (Pas évident quand on se trouve à Londres bien que la convention était heureusement chauffée). Deux programmes d’affiliation ont utilisé le body art pour faire parler d’eux (ça marche puisque je suis en train d’écrire un papier dessus ndlr) et la quasi majorité des opérateurs ont pris des hôtesses -habillées cette fois- dont certaines sortaient tout droit d’agences de mannequin.  Prises d’assaut par les participants qui voulaient immortaliser ce moment, ces femmes sandwich se faisaient photographier à volonté dont certaines étaient naturelles et d’autres avec airbags intégrés (espérons que le fournisseur ne soit pas PIP). Les regards étaient principalement portés au niveau du buste (normal, fallait bien prendre connaissance du nom du sponsor) et sur le postérieur (vous avez déjà oublié que les femmes portaient des pantalons transparents !).

Les femmes: le marketing à l’état pur

Toute convention de jeu en ligne a sa part de fantaisie et les marques se disputent les plus belles hôtesses histoire que les affiliés repartent avec une bonne image de la société. Londres, Amsterdam, Budapest, Barcelone sont des lieux de prédilection des conventions sur le jeu en ligne et chaque convention apporte son lot de superbes créatures qui donnent le tournis aux participants. Avec des sourires « ultrabright », des décolletés à ne plus en finir ou encore le body painting qui donne une touche de film érotique, les opérateurs pensent conquérir le coeur des affiliés. Que neni puisqu’à l’heure de rédiger ce papier je suis incapable de donner les noms des opérateurs qui ont utilisé cette technique marketing.

Quelque soit le secteur d’activité, les femmes font vendre et rien de mieux que de mettre une superbe créature pour que ça fasse effet. Les ambassadrices sont de véritables « produits » marketing à l’image du mannequin à l’effigie de Alice (depuis elle s’est faite virer à cause de ses propos sur la famille Kaddafi ndlr) et il faut croire que la beauté fait vendre.

Tout ça pour dire qu’il faut croire que le jeu en ligne et le sexe sont complémentaires puisque sur certains sites « Olé-Olé » (entendons par sites pornographiques) des groupes de poker en ligne tels que 888 ou Party Poker mettent en pop under des bannières invitant les internautes à participer à des tournois de poker en ligne.  Comme quoi après l’effort, le réconfort. Paracétamol à prendre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 6 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: