Convention sur le jeu en ligne: Un bon départ

Convention iGaming FranceLe monde du jeu en ligne a vécu sa première convention….conventionnelle cette fois. Tout était légal lors de la convention iGaming France : des affiliés aux opérateurs en passant par les médias. Régnait un parfum de légalité ou les acteurs du jeu en ligne n’hésitaient pas s’afficher et les affiliés à dévoiler leur vraie identité (certains affiliés sont atteints du double de la personnalité ndlr). Cette première grande réunion du monde du jeu légal en France qui se tenait le week-end end passé à Paris fut un succès. Comme nous l’écrivions dans un papier datant du 25 mars signé « Igaming France fait son show« , du beau monde était au rendez-vous comme Jean-François Vilotte (Président de l’Arjel) ou encore Nicolas Béraud (Président de Betlic Everest Group). J’ai eu le plaisir de croiser et d’échanger quelques mots  avec Canel Frichet (directrice marketing de Winamax.fr) qui s’est engagée à m’accorder une interview et Alexandre Dreyfus m’a consacré dix minutes pour une interview exclusive que je vais devoir retranscrire à l’écrit pour mes chers lecteurs qui sont toujours plus nombreux à nous lire (merci pour votre fidélité!!). Ces deux jours d’événements du 25 et 26 mars 2011 sont à marquer d’une pierre blanche ou pas moins de 600 personnes ont répondu présents à ce grand rendez-vous selon iGaming France.
Tous les sujets étaient abordés que ce soit dans les tables rondes en présence des opérateurs ou dans les couloirs ou les affiliés discutaient entre eux sur les rooms qui marchent bien sur leurs sites et les autres à bannir faute de rentabilité ou de coût par acquisition trop riquiqui. Entre affiliés, les échanges au sujet des programmes d’affiliations n’allaient pas de main morte surtout ceux qui changent les termes et conditions de leurs programmes du jour au lendemain en prenant le « soin »  d’en avertir les affiliés seulement quelques jours auparavant. Nom d’un jeton en plastique, les affiliés seraient-ils la dernière roue du carrosse?. Faut dire que les opérateurs légaux ont fait de gros chèques en publicité et ne peuvent pas satisfaire l’ensemble des moyens de communication à savoir les médias et les affiliés. D’ailleurs, une table ronde portait sur le monde de l’affiliation et des affiliés ont partagé leur expérience. Le rédacteur en chef de iGaming Franck, Jack Pollard, a lancé le débat sur les CPA qui varient d’un affilié à un autre et les intervenants ont expliqué que cette variation provenait du trafic et des négociations entre les opérateurs et les affiliés. En effet, plus un site de jeu en ligne a du trafic et plus l’opérateur est en mesure de proposer un CPA élevé voire un hybride (CPA + revenue share) à l’affilié bien que les baselines peuvent être paramétrées à l’insu des affiliés.

Cette convention bien organisée est un excellent début et d’autres devraient suivre pour faire un point de l’évolution du marché du jeu en ligne en France. Faut dire que les conventions portant sur le poker en ligne, pari sportif ou casino en ligne sont monnaies courantes tout au long de l’année pour les opérateurs internationaux ou des milliers de personnes se donnent rendez-vous durant quelques jours. Cette première convention n’est qu’un début et devrait affiner des petits défauts notamment en terme de place ou la salle des tables rondes était quelque peu exiguë. Mais tirons notre chapeau à l’ensemble de l’équipe de iGaming France pour cette belle réalisation qui a réussi à faire venir du beau monde. Espérons que Patrick Bruel ou Marc Simoncini, Stéphane Courbit ou encore Manfred Bodner ou M. Norbert Teufelberger seront présents la prochaine fois. Convention à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 8 + 7 ?
Please leave these two fields as-is: