Grèce: quand la crise arrange les opérateurs de jeux en ligne

La Grece, le premier mauvais eleve de l'EuropeLa Grèce est en passe de se conformer à la législation de la Commission Européenne en matière de jeux en ligne et va donc ouvrir son marché, machines à sous comprises. Faut dire que la Grèce est en mauvaise situation financière et les agences de cotations financières comme Standars & Poor’s, Fitch Ratings ou encore Moody’s font la pluie et le beau temps sur les places financières du monde entier. En effet, la Grèce a vu sa note baissée et c’est toutes les bourses qui paniquent. D’autres pays comme le Portugal sont également dans le collimateur mais la Chine bienveillante investit à coup de milliards dans ces pays européens pour venir en aide à ces pays en difficulté. La Grèce va mal et a besoin d’argent frais pour renflouer son économie. Hormis sa politique d’austérité qui a incité des millions de grecs à descendre dans la rue, voilà que le gouvernement a trouvé un moyen de renflouer ses caisses: la légalisation des jeux en ligne. Ainsi, les sites de poker en ligne, paris sportifs et casinos en ligne devraient donc être proposés légalement au peuple grec et l’Etat prévoit quelques 625 millions d’euros de recettes d’ici deux ans. Autant dire une manne financière qui devrait donner une bouffée d’oxygène au gouvernement socialiste de George Papandréou qui a également annoncé une nouvelles hausses d’impôts et des baisses de salaires dans les entreprises publiques.

La Grèce a vu son économie s’effondrer à force d’emprunter à tout va mais le robinet a été fermé. Le Fonds Monétaires International a donc accordé 110 milliards d’euros à la Grèce sans oublier ses frères européens qui ont également mis la main au portemonnaie. Voilà que l’ouverture des jeux en ligne devrait contribuer à renflouer les caisses de l’Etat qui en a bien besoin en ce moment. D’ailleurs, les jeux de machines à sous sont également de la partie puisqu’elles seront légalisées et l’Etat attend décrocher le jackpot grâce à elles. Faut dire qu’en ces moments difficiles, tous les moyens sont bons pour faire entrer des « sous sous » dans les caisses de l’Etat et la légalisation des jeux en ligne est une des solutions.

La Grèce, comme bon nombre de pays européens, est le héros de la fable de Lafontaine et elle joue le rôle de la Grenouille dans « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf« . A force d’emprunter à tout va, les institutions financières ont décidé de taper sur les doigts du mauvais élève et donc lui a abaissé sa note. Cette décision de légaliser les jeux en ligne au pays d’Apollon, Zeus, Aphrodite et Arès ne peut que réjouir les opérateurs de jeux en ligne qui vont proposer leurs salles de poker en ligne, casino en ligne et autres paris sportifs de manière légale. Et dire que la France est également dans le collimateur de ces institutions financières bien qu’elle ne soit pas (encore?) dans la même situation que la Grèce. Peut être que la France va légaliser davantage son marché du jeu en ligne notamment le casino en ligne afin de récolter autant que possible de précieux deniers et garder ainsi sa fameuse note « AAA » . Bulletin à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 3 ?
Please leave these two fields as-is: