Winamax annonce la couleur

Winamax compte s'imposer dans le poker en ligne francaisCa va chauffer du côté du poker en ligne en France à quelques jours de l’ouverture du marché français. Winamax, un des opérateurs ayant reçu la licence de poker en ligne de l’Arjel et qui ne peut pas encore proposer son bonus winamax ainsi que ses tournois payants aux joueurs de l’hexagone a dévoilé une partie de sa stratégie. Et c’est du lourd. Tout d’abord, Winamax quitte le réseau Ongame pour créer son propre réseau de poker. Aujourd’hui, les deux opérateurs qui ont leur propre réseau sont Pokerstars et Full Tilt Poker qui occupent la première et deuxième place des réseaux de poker au monde. Rappelons que ces deux salles de poker en ligne sont présentes sur le marché illégale des Etats-Unis et ces deux groupes se fichent de la loi américaine et drainent plusieurs millions de joueurs dans leurs salles.

Winamax compte s’implanter dans le paysage du poker en ligne français avec une stratégie marketing très agressive. En effet, les dirigeants de Winamax comme Patrick Bruel, Marc Simoncini (PDG du groupe de rencontres Meetic ndlr) ou encore les deux anciens fondateurs de Caramail ont investit dans Winamax tout comme AGF Private Equity qui a mis sur la table, le mois dernier, pas moins de 12 millions d’euros dans le capitale de Winamax et attaquer le marché français dès son ouverture.

Winamax n’a pas dévoilé sa stratégie pour le marché français mais on peut se douter que cette salle de poker qui jouit d’une très forte renommée va dépenser gros pour sa campagne publicitaire qui viendra innonder les publiciées à la télévision, la presse et la radio. Winamax tient à attaquer d’emblée le marché français afin de cumuler autant que possible des joueurs de poker français et prendre une longueur d’avance sur les autres salles de poker en ligne qui n’ont pas encore reçu leur licence de poker comme Pokerstars, Full Tilt Poker ou encore Pkr. Ces salles de poker ne sont pas encore sûres de recevoir ce précieux sesame des mains de l’Arjel et attendent une réponse dans les semaines (ou mois?) à venir.

En attendant, Winamax a mis en place une stratégie offensive afin de prendre rapidement le dessus sur ses concurrents direct à savoir everest poker, Betclic Poker,  Sajoo, Eurosportbet, Chilipoker ou encore BarrièrePoker et la future salle de poker en ligne du PMU en partenariat avec PartyGaming.

Le mois de juillet va être un mois riche en émotions du côté des salles de poker en ligne et Winamax compte engranger autant que possible des revenus. En fait, Winamax, une salle de poker en ligne qui porte bien son nom. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 14 ?
Please leave these two fields as-is: