Poker en ligne France: de l’espoir au déchantement

Surplus de salles de poker en ligne francaises?Depuis maintenant deux mois, certaines salles de poker en ligne sont légales en France et, chaque semaine, de nouvelles salles font leur apparition sur le sol français. Et ce n’est pas fini. D’autres salles de poker devraient prochainement débarquer sur Internet notamment Titan Poker et Poker770 qui sont connues en France de par leur présence sur le web depuis de nombreuses années. En effet, Titan Poker et Poker770 ont acquis une base joueurs sans précédent jusqu’à ce qu’ils décident d’entrer dans la légalité. Ceci s’explique par le fait que le casino en ligne devrait se régulariser dans quelques années en France et Euro Partners et ACF Webmasters préparent donc le terrain. Autant en faire une pierre deux coups à savoir demander sa licence de poker et être légal en 2012 lorsque le marché du casino en ligne sera ouvert.Mais hormis ces deux salles de poker online qui devraient rapidement recevoir le petit papier (rose?)  de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (ARJEL), d’autres salles devraient débarquer. Mais y-a-t-il de la place pour tout le monde? La réponse est NON.Et pourtant, à lire les interviews de tous les directeurs de salles de poker en ligne, tout le monde a sa chance. Bien optimiste ces responsables de salles de poker en ligne. Mais il se pourrait qu’ils déchantent bien plus vite qu’ils ne le pensaient. En effet, le mastodonte des casinos terrestres qui est le plus grand casinotier de France (en terme de nombre de casinos et non pas de produit brut des jeux ndlr), le groupe Partouche, déchante quelque peu avec sa salle de poker en ligne qui se targue d’être la première salle de poker en France. Difficile à dire quand les tables sont vides et la fréquentation a de quoi faire palir plus d’un. Et pourtant, le groupe Partouche est un ténor du casino réel. Alors que dire des 40 casinos terrestres qui se sont réunis sous la même étiquette à savoir « 200pourcentpoker »ou encore les « inconnus au bataillon » comme PokerXtrem.fr ou Pokersubito.fr. Ces salles ne sont elles pas vouées à l’échec avant même leur mise en place finale? Le gros problème en France est la conversion des joueurs débutants en joueurs actifs. Il y a un fossé entre les joueurs qui visitent un site et qui font le premier pas à faire un premier dépôt. Certaines salles ne feront pas long feu quand on sait que Pokerstars, Winamax, Party poker, Full Tilt, Everest Poker, Barrierepoker ou encore Pkr ont des chances de se faire une place dans le poker en ligne en France.

Des sites comme Bwin Poker, Betclic Poker, EurosportbetPoker proposent du poker mais ce n’est pas le coeur de leur activité. En effet, le pari sportif représente la majeure partie de leur revenue et pourrait continuer de proposer du poker sans avoir de problème financiers. Quant à Titan Poker et Poker770, leur renommée pourrait leur permettre de rester sur le terrain du poker en ligne bien que la concurrence des gros ténors pourraient ne pas leur permettre d’essayer de grignoter des parts de marchés. De plus, leurs salles de pari sportifs inconnus dans le milieu ne leur permettront pas de supporter les frais de leur salle de poker.

Nous avons sans cesse rappeler que le poker en ligne en France est voué à l’échec pour de nombreux groupes qui sont à l’unanimité optimistes. Il se pourrait que l’optimisme soit de très courte durée et quand l’heure du bilan sonnera, les valises devraient vite être préparées. Débarquement à suivre.

© Pokerenlignenews.com

Une réflexion au sujet de « Poker en ligne France: de l’espoir au déchantement »

  1. L’analyse n’est pas fausse… Partouche a du mal à démarrer, mais s’obstine à refuser tout système d’affiliation – 200%Poker fait un démarrage ridicule, mais l’affiliation commencera seulement en octobre, créant peut-être une émulation autour de la marque – BarrièrePoker, en réseau PartyGaming, ne connait pas le problème du désert des tables, et attaque également un programme d’affiliation d’ici octobre.

    L’arrivée de Titan et de 770 ? Bah, certainement moins important que les arrivées SURES : celles de PKR et de l’excellent 888, qui ont, quant à eux, vraiment obtenu la licence !!! Titan, ce n’est pas fait, et 770 encore moins !

    D’ailleurs, selon des sources relativement fiables, 770 ne viendrait pas avec cette marque, et serait sous surveillance particulièrement rigoureuse par l’ARJEL en ce qui concerne l’exploitation d’une base de données existante… Et puis, ces deux là sont des iPoker, et quand on voit le maigre succès de ChiliPoker (il a free, il a tout compris !), cela confirme certainement la lassitude des joueurs français vis à vis de ce réseau pour le moins galvaudé…

    Les casinos en ligne en France en 2012 ? Pour le moment, c’est de la légende urbaine ! Cela devait être dans la loi d’ouverture à la concurrence déjà, et cet aspect a été éliminé d’office. Au mieux, si les casinos sont finalement ouverts en ligne (2012 ou après…), cela ne sera sans doute que pour la roulette et le blackjack. 95% des joueurs de casinos en ligne pratiquent avant tout les machines à sous, qui elles, raisonnablement, seront toujours écartées de la légalisation, en raison d’un risque EVIDENT d’addiction pour les joueurs.

    Mais évidemment, je suis d’accord : on va arriver fin octobre à 25 salles de poker pour les franchouillards… quand on voit le taux de dépôts par rapport aux inscriptions, on aurait presque envie de se cotiser pour acheter leur valise à certains opérateurs !

    Phil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 3 + 3 ?
Please leave these two fields as-is: