Quand les Etats-Unis changent la face du poker en ligne

Le FBI regle les comptes de Pokerstars et FulltiltOn assiste à un véritable « 9/11 » du poker en ligne et toute la planète poker est en ébullition. Depuis que le FBI s’est occupé de s’emparer de noms de domaines de salles de poker en ligne illégales qui ont touché le jackpot durant de nombreuses années, le monde du poker sur Internet est en phase d’avoir une nouvelle physionomie (lire article Le poker en ligne aux USA vole en éclats). Faut dire que les sites comme Pokerstars et Full Tilt Poker ont rendu jaloux de nombreuses rooms qui avaient préféré se retirer du marché americain évitant tout problème. Autant dire qu’il y avait de quoi faire rager les groupes de poker en ligne qui avaient choisi la carte de la prudence et qui voyaient des sites comme Pokerstars et Full Tilt Poker s’enrichir et se constituer un fichier client exceptionnel. Les sites qui se sont retiré du marché américain ne peuvent que se frotter les jetons en voyant ces mauvais élèves payer le prix pour les faits illégaux qui leur sont reprochés. Et dire que depuis 2006, ces salles de poker en ligne ont acquis une renommée internationale et étaient omniprésents dans l’ensemble des tournois de poker internationaux. En effet, pas un tournoi de poker n’avait au moins un joueur sponsorisé par Pokerstars ou Full Tilt Poker et ces deux marques sont ce que Ferrari est dans le milieu de l’automobile. Pokerstars et Full Tilt Poker ont dominé le monde du poker (faut-il parler au passé? ndlr) et ont sponsorisé les plus grands joueurs de poker au monde. En somme, ces deux marques se sont livrées à une guerre du sponsoring à l’image de ce qui se fait dans l’industrie du sport avec les marques Nike et Adidas. Les contrats faramineux s’arrachèrent les meilleurs joueurs de poker au monde. Mais il se pourrait que ce temps soit révolu avec la fermeture de ces rooms sur le marché américain et les noms de domaines suspendus. Autant dire que ce coup de massue va perturber considérablement les règles du jeu pour le plus grand bonheur des salles de poker en ligne. En effet, les rooms de poker légales en France ne vont pas se priver pour jouer la carte de l’ambiguité et ne vont en aucun cas se priver de tirer sur l’ambulance afin que les joueurs français viennent jouer dans leur room plutôt que sur une room qui pourrait fermer du jour au lendemain. Les rumeurs sont fréquentes dans ce monde sans merci qui ne se fait pas de cadeau. En effet, le monde du poker est cruel et les petites rooms qui se considéraient comme les meilleures vont profiter de ce passage à vide pour essayer de se frayer un chemin mais l’affaire n’est pas gagnée d’avance. Il est certain que des salles de poker comme Winamax.fr, Everestpoker.fr, Partypoker.fr ont d’excellentes cartes à jouer même si Pokerstars.fr est toujours opérationnel dans l’Hexagone. Mais il est certain que d’autres petites salles vont tout faire pour tacler la plus puissante room au monde histoire de grignoter des parts de marché.

On peut dire qu’il y a un avant et après Avril 2011 dans le monde du poker en ligne mondial. Ce coup de tonnerre va perturber complètement la physionomie du poker en ligne. Faut dire qu’avec ce coup de filet du FBI, toutes les rooms sont désormais sur un pied d’égalité… du moins toute salle de poker en ligne aux Etats-Unis est considérée comme étant illégale. Il est vrai qu’aucune salle de poker en ligne ne jouit d’une renommée aussi puissante que Pokerstars et Full Tilt Poker (surtout chez les joueurs confirmés ndlr). Le FBI a jeté les cartes en pleine figure de ces géants du poker et va non seulement les obliger à mettre la main au portemonnaie voire les inviter à mieux connaître le milieu carcéral mais également entraîner une certaine remise en cause dans le milieu de l’affiliation. En effet, comment vont réagir les affiliés face à ces rooms qui étaient la crème de la crème du poker et qui se retrouvent montrer du doigt par le FBI comme étant les rooms « wanted ».

On peut voir que ces deux puissances du poker à savoir Pokerstars et Full Tilt Poker se retrouvent sur le banc des accusés après avoir régné en tant que maitre dans ce milieu super concurrentiel. Faut dire qu’ils ont dû faire de nombreux jaloux dans ce monde cruel où tous les coups sont permis. Ce coup de semonce du FBI va laisser des séquelles et le poker en ligne international ne sera désormais plus comme avant. Coup bas à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 15 + 13 ?
Please leave these two fields as-is: