Quand le poker en ligne fait sa météo

Vacances gachees en juilletAh la la la la….les juilletistes peuvent en faire une tête avec ce temps qui devait être estival en cette période de l’année et qu’il a fallu troquer le maillot de bain pour le Damart thermolactyl. Mais en regardant la météo de Tanya Young et celle d’Evelyne Dhéliat; je n’ai pu m’empêcher de faire une relation entre les opérateurs de jeux en ligne en France et la météo. A première vue, pas grand chose lient les opérateurs de poker en ligne, paris sportifs et courses hippiques aux précipitations et autres anticyclones de l’Hexagone. Mais en fait, je pensais à toutes ces personnes qui économisent tout au long de l’année pour se payer des vacances au soleil et qui se réjouissent au fil des mois pour oublier travail, embouteillages et stress. Et puis, arrivé le Jour-J, voilà que l’adrénaline retombe d’un coup et que la flotte fait son apparition et qu’il faut sortir le parapluie et rester sous la tente à taper le carton et occuper les enfants comme on peut (je vous rassure, je ne suis pas dans cette situation ndlr). Cette déception de vacances gâchées m’a fait penser à ce que vivaient les opérateurs de jeux en ligne en France avant Juillet 2010. En effet, tous les opérateurs qui souhaitent proposer leur jeux de manière légale aux Français attendaient avec impatience de recevoir leur agrément de l’Arjel et profiter de la Coupe du monde pour s’en mettre plein les poches. Sauf que Domenech et sa bande ont fait un petit tour et puis s’en sont aller et que les taxes de l’Arjel-glouton a vite entraîner un déchantement des opérateurs légaux en France. Ainsi,ces derniers ont très vite compris que le marché du jeu n’était pas en corrélation avec les prévisions et autres statistiques. Autant dire que les opérateurs de jeu en ligne ont pris la foudre sur la tête quand il fallait signer les chèques en guise de prélèvements pour l’Arjel.

Bon, il est vrai que les Betclic, Bwin, Partypoker, Winamax, Chilipoker et autres opérateurs légaux peuvent toujours faire pression sur l’Arjel comme la fait Pokerstars en menaçant de se retirer du marché français si l’Etat ne revoyait pas sa copie (lire article Pokerstars met la pression sur l’Arjel). L’Arjel devrait donc assouplir les règles pour que les opérateurs ne jettent pas l’éponge et restent sur le ring. Quand on voit que Canal Plus s’est retiré, Europsortbet a vite été revendu, Unibet n’est pas du tout pressé de proposer ses services aux résidents français et que 200%poker a pris sa Tic-Tac Break, on comprend que le marché n’est pas si folichon que ça. Peut-être que les opérateurs devraient demander conseils aux agriculteurs qui se plaignaient de la sécheresse et qui se retrouvent avec de la pluie en abondance. Et dire que le système météorologique est complètement déréglé avec un mois de juillet pluvieux qui ne fait pas bon au moral de ses juilletistes qui attendaient ce moment depuis des mois. Espérons que les vacanciers ont pris leur ordinateur portable pour jouer au poker en ligne histoire de tuer le temps comme ils peuvent. Soleil à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 2 + 7 ?
Please leave these two fields as-is: