Jeux en ligne: les français aiment le jeu…et pas qu’un peu

La Francaise des jeux et sa gamme de jeux en ligneCe n’est un secret pour personne que les français sont des aficionados de jeux que ce soit en réel ou sur internet. En effet, les français perdent pas moins de 20 milliards d’euros par an soit 60 millions d’euros par jour (nous vous laissons calculer les dépenses à la minutes!). Pour la seule année 2009, les français ont dépensé la bagatelle de 21,6 milliards d’euros que ce soit dans les jeux instantanés de la Française des jeux (Morpion, Dede, Millionaire, etc) et autres jeux de loto, au PMU ou encore dans les 192 casinos que récensent la France. Sans oublier les 4 milliards d’euros joués en toute illégalité dans les jeux en ligne que ce soit les casinos en ligne, poker online et sites de paris sportifs ou turf. Après des années de tergiversation, la France s’est résolue à suivre la Commission européenne en matière de jeux en ligne et a fini par légaliser ce marché. Mais voilà que plane le problème de l’addiction des jeux en ligne. En effet, à force de voir les publicités vantant le bonus de bienvenue des salles de poker en ligne ou d’une belle affiche de football (celle de ce soir par exemple Olympique de Marseille contre Olympique Lyonnais soit Everest Poker Vs Betclic NDLR) sans parler d’une belle course au galop à Longchamp, le spectre de la dépendance hante tous les défenseurs des consommateurs et autres joueurs accros aux jeux sous toutes ses formes. La tentation de jouer se serait-elle décupler avec ses offres alléchantes dont les millions d’euros dépensés en seulement six mois ont permis de faire entrer les marques dans la tête des français? Les spécialistes qui travaillent au quotidien avec des joueurs souffrant de dépendance tirent la sonette d’alarme même si aucune étude n’a été publiée depuis la légalisation. Pourtant,  il y aurait dans les pays développés entre 0,8% et 1,8% de joueurs dépendants au jeu voire 3% en Asie. Ce qui revient à dire que la France aurait environ un million de joueurs dépendants. Quant au jeu en ligne, il est bien trop tôt pour en dresser un bilan six mois après son ouverture mais courant 2011, l’Arjel sera en mesure de dresser des premières statistiques sur ce phénomène de dépendance et éventuellement procéder à des modifications de la loi pour protéger davantage les joueurs pathologiques.

Faut dire que le jeu est ancré dans la culture française et la Française des Jeux est passée maître dans le marketing pour inciter les joueurs à miser toujours plus avec une offre pléthorique de jeux instantanés, jeux de tirages et maintenant jeux en ligne. Quant au PMU, il n’a rien à envier à son ancien accolyte de Monopole d’Etat avec une offre de courses qui lui a permis de s’imposer au galop dans son domaine  prédilection (les courses c’est son dada) mais également élargir sa gamme de jeux en allant taquiner le poker en ligne et les paris sportifs. Le jeu en ligne représente un danger pour les joueurs dépendants du fait qu’ils sont disponibles de jour comme de nuit en un seul clic. Les spécialistes craignent que leur nombre explose avec la légalisation bien que ces mêmes sites existent, pour la plupart, depuis de nombreuses années. Bien avant la naissance de l’Arjel, c’est tout dire.

Le phénomène de jeu en ligne touche également les jeunes qui se croient des futurs Bertrand Grospellier ou encore le tout nouveau champion du monde Jonathan Duhamel (lire article WSOP 2010: Jonathan Duhamel entre dans la légende). Les millions de dollars gagnés dans un seul tournoi ont de quoi donner le tournis à des joueurs pensant gagner leur vie à coups de bluff et autre All in. Que nenni. Le poker est un sport et comme tout sport -cérébral soit-il- l’entraînement et l’expérience priment avant tout. Parmi les millions de joueurs de poker en ligne au monde, n’est pas Ivey, Hansen ou Negreanu qui veut. Attendons quelque mois pour evaluer si le jeu en ligne a entrîiné une montée de joueurs accros et si l’Arjel va intervenir pour inciter les opérateurs légaux à se montrer plus vigilants envers ces joueurs. A quand une autorité pour contrôler les jeux de loto et autres jeux de grattages de la Française des Jeux? Débat à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: