Stanjames met à mal les FAI

Les Fai contraints par l'Arjel de bloquer les sites illegauxDécidément les fournisseurs d’accès internet (FAI) l’ont mauvaise depuis que le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris leur a ordonné de bloquer le site de jeux en ligne (paris sportifs, casino, poker) StanJames.com. Faut dire que l’on peut les comprendre les FAI (Darty, Bouygues Telecom, Orange, SFR, Numericable, Auchan Telecom et Free ) qui ont été sommés de prendre toutes les mesures adéquates pour bloquer l’accès des joueurs résidant en France de miser sur ce site illégal. D’ailleurs, le TGI n’y va pas de mains mortes en les menaçant d’une amende de 10 000 euros par jour durant un mois si les mesures ne sont pas efficaces dans les deux mois à venir. La pression doit être palpable du côté des fournisseurs d’accès internet qui vont devoir mettre la main dans le camboui poour trouver les solutions techniques au blocage des joueurs français dans un tel site.

StanJames est le seul opérateur à avoir fait la sourde oreille aux menaces de l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (Arjel). D’autres groupes comme Centrebet ou Interwetten ont préféré courber l’échine et bloquer l’accès aux joueurs français (du moins toute personne habitant en France serait plus juste ndlr). StanJames est un site de jeux en ligne spécialisé dans le paris sportifs mais propose également des jeux de casino et du poker en ligne. Licencié par le Gibraltar Licensing Authority depuis 2005, StanJames jouit d’ue notoriété internationale et se trouve dans le collimateur de la France. Son hébergeur anglais, Neustar, n’est pour l’instant pas impliqué dans cette affaire mais pourrait l’être d’ici le 2 septembre prochain date à l’aquelle une nouvelle audience est prévue. D’ici là, Neustar aura probablement reçu une assignation de l’Arjel lui intimant l’ordre de couper l’accès des joueurs français dans ce site de jeux en ligne.

La saga des sites de jeux en ligne illégaux en France ne fait que commencer et l’Arjel devrait se remettre à sa chasse aux sorcières après les vacances. Le mois de septembre devrait être un mois propice pour remettre sur les rails tout site de jeux en ligne souhaitant proposer ses services aux joueurs habitant dans l’hexagone. Les fournisseurs d’accès internet devraient avoir du pain sur la planche et devraient mettre les bouchées double pour trouver les moyens d’empêcher tout joueur français de jouer dans un site non titulaire d’une licence de jeu de l’Arjel. L’affaire ne nous dit pas si les ingénieurs des FAI ont dû écourter leurs vacances pour plancher sur ce projet sensible. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 8 ?
Please leave these two fields as-is: