Casino: du poker au jackpot…progressif

Magic Casinos Jackpot: un jackpot progressif qui rend millionnaireDepuis que les casinos terrestres français peuvent proposer des tournois de poker dans leurs établissements, les casino se sentent mieux. Du moins, ils essaient de limiter la casse en mettant à la disposition des tournois de poker de Texas holdem ou Omaha. Faut dire que l’Etat a laché du lest suite à ses lois qui ont plombé les résultats des groupes de casinos avec l’interdiction de fumer qui ont fait fuir les gros joueurs amateurs de bandits manchots et autres jeux de roulette, boule 2000, blackjack et baccarat. Les joueurs de poker qui prennent place autour des tables des groupes Partouche, Barrière, Tranchant, Joacasinos et autres casinos indépendants doivent s’abstenir de fumer durant la partie ou se prémunir de chewing gum ou autre patch de Nicorette. Pas facile aujourd’hui d’être joueur de poker ou de  jeux de casino et fumeur. L’Etat a donc fait preuve de clémence en accordant des aides aux casinos en autorisant les tables de poker mais également les jackpots progressifs. En effet, il existe depuis trois ans deux types de jackpots progressifs qui marchent très forts en France et qui ont attiré de nouveau les joueurs récalcitrants: le Partouche Mégapot et le Magic Casinos Jackpot. Le concept de ces deux jackpots progressifs est identique à savoir des casinos terrestres mettant à disposition des joueurs quelques machines qui sont interconnectées entre elles et qui alimentent une seule et même cagnotte. Le Partouche Mégapot intègre tous les casinos du groupe Partouche et quelques casinos indépendants. Pas moins de 225 machines à sous sont connectées à travers toute la France. Autant dire une prouesse technologique qui marche fort puisque quelques heureux gagnants ont pu décrocher le gros lot en découvrant la combinaison gagnante. En effet, de nombreux gagnants sont devenus, du jour au lendemain, millionnaires en euros grâce à ce premier grand jackpot progressif de France.

Quant au Magic Casinos Jackpots, il intègre plusieurs groupes de casinos français qui ont cette fois enterré la hache de guerre pour mettre en commun des machines à sous: Le groupe Barrière, Tranchant, Joagroupe, Cogit et des casinos indépendants proposent des machines à sous au jackpot progressif dont la cagnotte grossit à vu d’œil en fonction des mises des joueurs et de leur fréquence. Autant dire que la cagnotte ne cesse de grimper et depuis son lancement en septembre 2009 seul un gagnant a vu s’afficher la combinaison gagnante et l’alarme se déclencher. Ce couple qui fêtait leur 13 ans de mariage est reparti, le 24 mai dernier, avec la modique somme de 5 512 448 euros. Depuis cette date, le jackpot n’a pas cessé d’exploser et il s’élève à (vous êtes bien assis?) 6 337 764€. Faut dire que 100 casinos sont reliés entre eux et pas moins de 331 machines à sous participent à cette opération.

Ce type de jeux ont permis de faire revenir les joueurs dans les établissements de jeux français même si tout n’est pas vraiment rose pour l’industrie du jeu. En effet, la crise économique associée aux lois de l’Etat précédemment citées ont donné un coup de massue sur la tête des casinos qui ont du mal à se relever. Et dire que Stéphane Courbit a lancé l’idée de légaliser les jeux de casinos sur internet histoire de de diversifier l’offre sur internet. (lire article  Betclic Everest Group: des résultats « tout schuss »). Quoi que les groupes Barrière et Partouche ont déjà leur casino en ligne prêt à l’emploi et la Société des Bains de Mer, associée à Betclic Everest Group, a les bonnes cartes pour se lancer dans ce milieu…secteur qu’elle connaît parfaitement de par ses casinos luxueux sur le rocher.

A quand un Magic Casinos Jackpot ou Partouche Mégapot version web? A quand un Betclic Casino Jackpot? Jackpot à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 8 + 15 ?
Please leave these two fields as-is: