Casino de Saint Amand: Partouche Poker Tour perturbé

Pasino de Saint-Amand-Les-Eaux victime d'un braquageDécidément, les caméras de surveillance, les maître chiens et autre personnel de sécurité ne découragent pas les hommes du grand banditisme qui se sont invités en pleine partie de poker dans la nuit de dimanche à lundi au casino de Saint Amand les Eaux.  En effet, vers les 2h30 du matin, quatre hommes fortement armés font irruption dans le casino du groupe Partouche, tirent en l’air, imposent aux clients de se mettre à terre et se font remettre la recette du jour. Butin estimé à 100 000 euros. L’opération des quatre malfaiteurs n’aura pas duré plus de 3 minutes et pourtant le personnel aux caisses a trouvé ce laps de temps comme étant l’éternité. Faut dire que se retrouver en joug par des gros calibres a de quoi impressionner et peut être vécu comme un réel traumatisme. Ce braquage a eu lieu en plein tournoi de poker du Partouche Poker Tour et pendant que les joueurs tapaient le carton, les braqueurs faisant un carton en prenant la poudre d’escampette avec 100 000 euros.

Ce braquage met une fois de plus les lacunes en matière de sécurité dans les casinos terrestres français car les casinos sont souvent l’objet de hold-up. Faut dire qu’avec la quantité d’argent brassé chaque jour,  ça attire la convoitise de ceux qui sont à la recherche de l’argent facile tout comme les transporteurs de fonds. En effet, les fourgons de la Brink’s et autres transporteurs de fonds et les casinos sont des cibles prioritaires des malfrats. Pas tout a fait prioritaires puisque les bijouteries et distributeurs automatiques de billets (DAB) furent un certain temps la proie des bandes organisées. Pourtant, ce qui distingue les casinos aux bijouteries ou DAB reste le service de sécurité omniprésent dans les casinos que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur. De plus, le casino de Saint-Amand-Les-Eaux accueillait un grand événement de poker puisque avait lieu le fameux Partouche Poker Tour en présence de joueurs de poker d’un certain rang en France. Autant dire que ce hold up montre les lacunes de la sécurité du premier casino du groupe Partouche (le Pasino de Saint-Amand-Les-Eaux fut le premier casino acheté par Isidore Partouche NDLR). A croire que les membres de la sécurité était en pause café ou admirait le spectacle qui se jouait autour des tables de poker quand le braquage a eu lieu. Faut dire que les casinos français ne sont pas les seuls établissements de jeux à être victime de braquage. Prenez le cas du casino Bellagio. ce prestigieux casino de las Vegas a une vidéo surveillance exceptionnelle et des membres de sécurité à donner des sueurs froides à Rambo. Pourtant, ce casino n’a-t-il pas été victime d’un hold up de 1,5 millions de dollars en jetons de poker? Bon c’est vrai que le malfaiteur a fini par se faire cueillir par la police (lire article Casino Bellagio: le voleur de jetons de poker en prison) mais cela prouve que tout casino peut toujours améliorer sa sécurité. Le plus important fut qu’aucun blessé n’est à déplorer même si de nombreuses personnes ont été choquées par cet événement. Autant dire que durant ces moments là, il est impossible de bluffer des hommes cagoulés pointant des armes de gros calibres. On a beau dire et redire mais la méthode Toni Musulin reste le meilleur moyen de se refaire une santé financière sans un seul coup de feu (même au plafond!) mais juste faire preuve d’un peu d’Alzheimer et attendre de sortir de prison pour profiter d’un bon pactole. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 11 + 11 ?
Please leave these two fields as-is: