France-USA: Poker en ligne en résidence surveillée

France et USA en guerre contre les sites illegauxLe monde du poker en ligne a connu une progression fulgurante depuis 2004 et un véritable phénomène de mode a conquis le coeur de millions de joueurs aux quatre coins du monde.. autant que Pippa en seulement une seule apparition en fille d’honneur. Le poker, longtemps considéré comme un jeu de « mafieux » a pris ses lettres de noblesse grâce à la toile et à sa médiatisation. Ainsi, des millions de joueurs ont ouvert des comptes pour assouvir leur passion du jeu et se sont lancés dans des tournois accessibles de jour comme de nuit et 7 jours sur 7. Autant dire que les afficionados de ce jeu de cartes avaient devant eux un panel de tournois gratuits et payants inimaginables sans parler des conseils pour joueurs débutants souhaitant affiner leur technique. Les rooms ont donc apporté les outils nécessaires aux joueurs en mettant à leur disposition des tutoriaux et autres vidéos pour les aider à améliorer leur jeu tout en les fidélisant grâce à des bonus alléchants. En France, des années durant, les sites de poker pullulaient sur le net engrangeant des bénéfices considérables à la barbe de ce que l’on appelle aujourd’hui l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) qui n’existait pas à l’époque. La belle époque du poker en ligne des années 2004-2010 battait son plein et tous les amateurs de poker pouvaient intégrer une salle en un clic et s’asseoir à une table en présence de joueurs du monde entier. Désormais, le poker a subi son tsunami que ce soit en France ou aux Etats-Unis. En effet, la France a régulé son marché du poker en ligne laissant sur le bas côté des salles (d’autres devraient suivre prochainement ndlr) et seule une poignée devrait arriver à sortir la tête de l’eau mais encore faut-il que la machine à cash ne se rouille pas trop vite. Pourtant, l’Arjel devrait fournir une bouffée d’oxygène aux opérateurs en assouplissant ses mesures. Du côté des Etats-Unis, Armageddon est passé par la et les salles de poker en ligne ont été victime d’une opération dont seuls les américains savent le faire. Le FBI a donc bloqué de nombreuses rooms qui continuaient de proposer leurs tournois enfreignant la loi mise en place en 2006. Autant dire que depuis bien longtemps, les dirigeants de ces dites salles se sont engraissés à coup de millions de dollars (milliards même?) mais le retour du bâton a eu lieu avec son « Black Friday » (lire article Le poker en ligne aux USA vole en éclats).

Le poker en ligne a changé de physionomie et n’est plus ce qu’il était par le passé. Des rooms qui tenaient la dragée haute sur les concurrents ont subi de plein fouet le contre coup notamment Full Tilt qui a des soucis pour payer les gains de ses joueurs américains bien que cette room trône toujours en deuxième position des salles de poker internationales. Le poker online est donc en résidence surveillée…par le FBI et l’Arjel. Mais il se pourrait que la France lache du lest aux opérateurs de jeux en ligne tout comme des bruits de couloirs laissent à penser qu’au pays de l’Oncle Sam le poker pourrait être également réguler. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews,com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 13 + 12 ?
Please leave these two fields as-is: