Poker en ligne en France: A chacun sa stratégie

Sites de poker en ligne affinent leur strategie en FranceDurant ce mois d’août, les opérateurs de poker en ligne vont tenter d’aiguiser leur stratégie avant que la rentrée batte son plein. Faut dire qu’il ne reste qu’un mois pour que tout soit prêt avant la grande bataille. Ce mois d’août devrait permettre de vérifier que tout soit parfaitement bien huilé que ce soit la plateforme, l’agenda des tournois, le service clientèle opérationnelle et bien évidemment la strategie marketing, essentielle pour sortir son épingle du jeu. La concurrence est rude dans ce secteur d’activité qui n’a pas encore dévoilé son vrai visage du fait que l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) a octroyé les premières licences seulement en juillet. Les juilletistes étant déjà partis en vacance et les aoûtiens sont déjà sur le départ avec « Bison futé », le marché du poker en ligne en France devrait se dévoiler courant septembre. Pour avoir une estimation précise sur le secteur du poker online en France, il faudra faire un premier bilan le premier trimestre 2011.

Côté marketing, il existe plusieurs catégories de salles de poker en ligne qui devraient adopter des stratégies différentes:

1) Les pionniers ou leaders

Dans cette catégorie, on pourrait classer les inconditionnels du poker en ligne qui ont acquis une renommée internationale et qui sont incontournables. Je veux parler de Pokerstars, Fulltilt et Party Poker qui sont présents sur la toile depuis une décennie et qui ont acquis le coeur de millions de joueurs en ligne notamment français. Il était inconcevable que ces 3 groupes n’aient pas leur licence de poker en ligne française. C’est désormais chose faite. On pourrait également rajouter, uniquement sur le marché français, la salle de poker Winamax qui a une renommée nationale très forte de par ses fondateurs à savoir Patrick Bruel et Marc Simoncini, acteur incontournable des rencontres sur Internet.

Ces groupes devraient aborder une stratégie marketing agressive portée sur la communication: télévision, médias, radio. Côté bonus et tournois de poker (poker gratuit, tournoi payants à très forts prizepools), ces salles devraient s’affronter à coups de surenchère de tournois aux dotations toujours plus folles. Full Tilt et Pokerstars devraient communiquer sur leur place de leader dans le monde et leur parfait connaissance du marché avec des tournois haut de gamme. Winamax peut se targuer d’avoir une communauté de joueurs francophones exceptionnelle voire une des plus fortes dans l’hexagone.

2) Les outsiders

La salle de poker en ligne Everest Poker est très fortement implantée en France et le club de football de l’Olympique Lyonnais portera ses couleurs cette saison ainsi que Betclic (tout dépendra des matchs joués à la maison ou à l’extérieur). Everest Poker peut tirer son épingle du jeu dans le poker en ligne et sa stratégie devrait consister à proposer une offre adaptée aux joueurs débutants et confirmés sans pour autant proposer des tournois aux prizepools mirobolands comme les groupes pionniers.

Il en est de même pour Pkr qui vient de recevoir sa licence des mains de l’Arjel et qui devait adopter une stratégie portant sur ses caractéristiques notamment des graphiques exceptionnels et une offre parfaitement conçue pour les joueurs débutants et confirmés. Cette salle a de nombreux avantages et s’est fait une place d’honneur parmi les meilleures salles de poker en ligne du fait d’une offre haut de gamme, une plateforme Nec-plus-Ultra et un service clientèle pragmatique. Bien que Pkr ne puisse pas marcher sur les traces des Pokerstars, Fulltilt et Winamax en termes de tournois aux fortes dotations, elle peut facilement les concurrencer grâce à sa technologie unique en 3D.

3) Le marketing intelligent

Des groupes de casinos terrestres qui ont des salles de poker en ligne comme Partouche Poker, BarrièrePoker, Joapoker et TranchantPoker devraient combiner le offline et le online. En effet, les casinos terrestres vont exploiter la base de données de leurs joueurs fréquentant leurs casinos terrestres et vont les inviter à jouer dans leur salle de poker en ligne. Ainsi, la carte de fidélité d’un joueur pourra être utilisée aussi bien sur les bornes des établissements de jeu que sur les tables de poker online. Cette carte multifonction devra fidéliser les joueurs et ces salles ne devraient pas investir des sommes colossales comme les autres rooms.

Quant à Chilipoker, son partenariat avec Free devrait également lui faciliter la tache avec la base de données des clients de la société Iliad. Il en est de même avec le groupe Sajoo qui accède à l’ensemble des supports médias du groupe Amaury (L’Equipe, le Parisien, France Football, etc) tout comme Eurosportpoker qui appartient au groupe TF1 et donc incite les joueurs à venir fréquenter leur salle.

4) Les polyvalents

Dans cette catégorie de salles de poker en ligne, on pourrait intégrer des salles comme Bwin Poker ou Betclic Poker. Ces sites de poker sont de qualité mais le coeur d’activité reste le pari sportif. Il est difficile de concevoir que de tels groupes investissent des sommes importantes dans le poker en France et tenter de concurrencer des rooms comme Pokerstars, Full Tilt, Winamax qui sont des poids lourds dans leur domaine.

Il est clair que Bwin Poker et Betclic Poker proposent de bonnes plateformes de poker mais pas aussi performantes que les ténors du texas hold’em poker. D’ailleurs, Mangas Gaming a racheté Everest Poker qui est plus spécialisé dans le poker en ligne que Betclic Poker.

Les groupes de poker en ligne vont devoir analyser et adapter leur stratégie en fonction de leur budget pour entrer en force sur le marché français. Le compte à rebours a commencé et seuls les groupes les plus resistants pourront faire le poids pour espérer proposer leurs services aux joueurs français dans les 5 ans à venir. Mais ca ne sera pas valable pour tous les groupes. Affaire à suivre

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 3 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: