Archives du mot-clé taxe

Après la taxe Nutella, la taxe jeux de hasard

Apres la taxe Nutella, la taxe sur les jeux d'argentVivement que la crise économique qui secoue le monde tire à sa fin et que l’on puisse sortir la tête de l’eau. Pas un jour ne passe sans que l’annonce d’une taxe vienne faire la une des médias. A ce stade là, on va bientôt être taxé sur l’air que l’on respire et chaque habitant portera son petit « oxygènomètre » relié à la centrale d’ODF (comprenez par Oxygène de France) et devra s’acquitter, chaque mois, d’une taxe sur l’air avec facture stipulant sa consommation qui sera  envoyée par courrier, email voire sms. Et ce pour le plus grand bonheur de l’Etat. Faut dire qu’il faut bien trouver des solutions pour renflouer les caisses de l’Etat. Mais où? La France, c’est pas le Qatar et ses sous sols ne sont plein de pétrole et, en temps de crise, il faut savoir puiser là où il y a du pognon. Ainsi, on a eu droit à la fameuse taxe Nutella consistant à taxer de 300% l’huile de palme qui a entrainé un gros malaise diplomatique entre la France et la Malaisie, premier producteur d’huile de palme. Le net s’est emparé de cette affaire notamment dans les réseaux sociaux et le groupe « Touche pas à mon Pot (de Nutella) » sur Facebook est un exemple dénonçant ce projet. Pas plus tard qu’aujourd’hui, on apprend que la Loi Nutella est partie en déconfiture puisque la commission des Affaires sociales Lire la suite

Quand les joueurs de poker intéressent le fisc

Les joueurs de poker francais vont-ils s'expatrier?Décidément, il n’est pas facile d’être joueur de poker en France. Faut dire que depuis que la légalisation des jeux en ligne est entrée en vigueur, de nombreux joueurs de poker ont des jetons en travers de la gorge. En effet, les joueurs de poker ne peuvent même plus aller se mesurer face à des argentins, des australiens, des russes ou encore des américains dans des salles internationales mais se doivent d’aller télécharger les logiciels de poker en .fr uniquement sur les rooms estampillées « approuvé par l’Arjel ». Les rooms ont eu droit à des sitting out de la part des joueurs mécontents des prélèvements et les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter ont joué un rôle primordial dans le relais de l’information. Fini le temps où il suffisait d’un clic pour se retrouver en face de milliers de joueurs des quatres coins du monde dans des super tournois aux prizepools énormes. Désormais, depuis juillet 2010, les tournois de poker en ligne ont perdu quelque peu de leur âme bien que certaines salles arrivent à sortir du lot avec des tournois intéressants. Mais voilà que le fisc est en mal d’argent frais et cherche à renflouer ses poches. Le fisc a donc les yeux rivés vers les joueurs de poker Lire la suite