Archives du mot-clé dependance

Un joueur de casino perd 230 millions de dollars au blackjack

Un chinois perd 230 millions de dollars au blackjack« Rien ne va plus les jeux son faits »…du moins l’avenir est fait pour Shi YinYin. Faut dire que ce jeune homme de 25 ans avait tout pour mener un train de vie d’enfer avec une famille fortunée et une belle famille riche. Fils d’une famille ayant fait fortune dans les diamants et connue sous le nom de « Wuxi Diamond Family », Shi YinYin aurait pu voir son avenir tout tracé dans une des sociétés de papa. Sauf que l’alcool et la drogue ont changé son destin. Fin joueur de baccarat et de blackjack à la base, ce joueur a consommé un peu trop de drogues et de cocktails alcoolisés qui lui ont mis à plat ses neurones à tel point qu’il a un peu trop tiré sur la carte de crédit de papa lui laissant une ardoise de 230 millions de dollars. Joueur invétéré, ce chinois a pris la route de Macao Lire la suite

Mère infanticide à cause du jeu en ligne

Une sud Coreenne tue son enfant de 3 ans a cause du jeu en ligneVoilà une affaire insolite qui a de quoi donner le cafard en cette veille de Noel synonyme de gaieté et de fête. En tout cas, ce Noel 2010 ne serait pas de tout repos pour cette femme âgée de 27 ans et qui est devenue mère infanticide à cause du jeu en ligne. En effet, accro au jeux en ligne, cette sud coréenne y passait une dizaine d’heures par jour à jouer aux jeux de cartes et à élever un animal virtuel. A croire qu’elle consacrait plus de temps à sa passion (ou drogue ndlr) qu’à son pauvre enfant de trois ans. Dérangée par ses pleurs et son besoin naturel à même le sol, cette femme a étranglé son enfant. Ce geste fatidique l’a amené directement à la case « prison » et met en exergue les limites des programmes de jeux en ligne contre l’addiction. En effet, ce type d’actes n’arrivent (heureusement) pas tous les jours mais reflètent le danger pour certains joueurs dépendants qui ne peuvent décrocher les yeux de leur écran d’ordinateur pour assouvir leur passion. Avoir sa dose de jeu en ligne quotidienne que ce soit le poker en ligne, les jeux vidéos en réseau ou autres jeux de casinos est pour certains joueurs une priorité comme un drogué qui a besoin de son injection pour se sentir bien. Il est évident que ce type d’affaires Lire la suite

Poker en ligne: Plus de dépendance?

Le poker en ligne accroit-il le nombre de joueurs dependants?Alors que les sites de poker en ligne seront entièrement légaux pour les sites ayant obtenus l’agrément français des mains de l’Arjel, on est en droit de se poser la question suivante: le poker en ligne va-t-il entraîner une addiction plus grande? D’après les spécialistes, il se pourrait que la réponse soit positive. En effet, selon des études menées aux Etats-Unis, il y aurait entre 0.4 et 3.4% de la population globale qui serait considérée comme étant des joueurs accrocs au jeu. Pour ramener à l’échelle française, il y aurait donc entre 600 000 et 1.8 million de personnes présentant des symptômes de dépendance. Non pas au poker en ligne mais tous jeux confondus. Concernant le poker, il y aurait 1,5 million de joueurs réguliers en France et donc la question sur l’addiction du poker en ligne est un débat à lui seul. Selon les spécialistes d’addictologie, le poker entraînerait une dépendance du fait que les joueurs pensent que seules les compétences Lire la suite

Poker en ligne: problèmes d’addiction?

Les médecins et les psychologues craignent que la légalisation des jeux d’argent en France notamment le poker en ligne entraînent une augmentation de l’addiction des joueurs à ces jeux en ligne. En effet, aujourd’hui, la France compte pas moins de 600 000 personnes accrocs aux jeu et seuls 10% sont suivis par des médecins ou des psychologues. Mais durant la période 2005-2008, l’organisation SOS joueurs, spécialisée dans l’aide aux joueurs pathologiques, a vu sa fréquentation bondir de 4% à 28%. Ce qui explique que la présidente de cette association tire la sonnette d’alarme et craint que la libéralisation des jeux en ligne entraîne une explosion des joueurs pathologiques.

Lire la suite