Archives pour la catégorie SBM

Quand la Société des Bains de Mer de Monaco boit la tasse

Sauvetage de la SBMDu côté de Monaco, l’ambiance n’est pas à la fête pour la Société des Bains de Mer qui vient de publier ses résultats: perte nette de 33,2 millions d’euros pour l’exercice 2011/2012. Autant dire la SBM a de quoi avoir le moral dans les chaussettes autant que Ségolène (la pauvre, elle s’est fait lâcher par ses pairs). Cette perte nette vient s’ajouter à la mauvaise année de 2010/2011 qui s’était soldée par un -17,3 millions d’euros. Jean-Luc Biamonti, président du conseil d’administration, ne passe pas par quatre chemins pour dire les choses: « On est au fond du trou, c’est le plus mauvais exercice qu’on ait jamais fait ». Alors que le nouvel exercice a commencé depuis avril dernier, des signes positifs pointent leur nez bien que l’optimisme reste de mise. Pas de quoi s’emballer pour le premier trimestre 2012 Lire la suite

Affaire Bettencourt: Courbit accusé d’abus de faiblesse

Fini la LOV story avec CourbitDécidément, le destin s’acharne sur notre Stéphane Courbit national. Alors que son yacht a pris l’eau en Grèce, que son ami intime s’est « retiré » de la vie politique (Nicolas Sarkozy ndlr), voilà que la justice lui cherche des poux. A croire que l’année 2012 s’annonce difficile pour cet homme qui n’aime pas être sous les feux des projecteurs mais c’est raté… toute la presse ne parle que de lui aujourd’hui. En effet, Séphane Courbit est dans la ligne de mire de la justice française depuis que Liliane Bettencourt a injecté pas moins de 143 millions d’euros pour s’accaparer de 20% des parts de la société LOV Group. Depuis ce matin, Stéphane Courbit et Pascal Wilhelm, ex-mandataire de Liliane Bettencourt, ont été placés en garde à vue Lire la suite

Everest Poker pourrait quitter l’Olympique Lyonnais

Everest Poker va-t-il quitter l'Olympique Lyonnais?Et un de plus ! Après avoir renoncé à renouveller les contrats des joueurs professionnels tels que Valentin Messina et Léonard Truche et s’être retiré des maillots de l’Olympique de Marseille voilà que Everest Poker songe à disparaître des maillots de l’Olympique Lyonnais. En effet, le groupe de Stéphane Courbit et de la Société des Bains de Mer s’est mis au régime forcé type Weight Watchers histoire de garder la forme…financière.Faut dire que les 7 millions d’euros par saison avec les G$ones permettront d’investir dans d’autres marchés bien plus rentables que le marché français. Si Everest Poker a décidé de se serrer la ceinture, ce n’est pas par plaisir mais par pure obligation. Depuis que le marché français s’est ouvert, les opérateurs ont pris une grosse claque Lire la suite

La Société des Bains de Mer soutient Betclic Everest Group

La SBM de Monaco soutient Betclic Everest GroupLa Société des Bains de Mer ne compte pas se retirer du capital de Betclic Everest Group et affiche son soutien à son associé, le businessman Stéphane Courbit. Faut dire que les comptes de la SBM ne sont pas au beau fixe surtout quand on sait que son chiffre d’affaires est aller voir le Grand Bleu en plongeant de 458 millions d’euros en 2008 à 362 millions d’euros fin mars 2011. Il est vrai que la petite forme des casinos terrestres du groupe font face à une rude concurrence et que l’interdiction de fumer dans les établissements de jeu à porter un sérieux coup dur à l’activité. Mais en pensant que l’activité du jeu en ligne légal en France allait Lire la suite

La Société des Bains de Mer voit rouge

La Societe des Bains de Mer dans le rougeDans la rubrique « Dérapages » du magazine Capital du mois de Septembre 2011, on peut y lire « Monaco: Aussi malheureux en affaires qu’en amour ». Autant dire que du côté du Rocher, la vie de Prine n’est pas si facile que ça entre les rumeurs portant sur le couple d’Albert et de sa sirène Charlène et les affaires de la Société des Bains de Mer (SBM) qui chute aussi vite qu’une course de bobsleigh. Décidément, à lire l’article de Capital portant sur les casinos et la situation économique de la Société des Bains de Mer, on est loin de l’image idyllique de cet empire. La crise est passé par là et les casinos monégasques ne sont pas épargnés à tel point que des joueurs débarquent en tongs et shorts autour des tables de jeu du casino de Monté-Carlo. On est bien loin du temps où il fallait être habillé sur son 31 pour passer les portes de ce magnifique casino ou les voitures de luxe stationnent devant l’établissement de jeu. Lire la suite