Joagroupe entre dans la mêlée

Joa sur les maillots de l'USAPLe troisième groupe de casinos terrestres en France, Joagroupe, a signé un partenariat de trois ans avec le club professionnel de Rugby de l’Union Sportive Arlequins de Perpignan (USAP). Nous avions abordé ce sujet lors d’un papier consacré à Joagroupe et paru le 18 juillet dernier sous le titre Joaonline: sponsor du club USAP).Le troisième opérateur de casinos terrestres français est un acteur majeur dans le paysage du jeu en France en réel et devrait l’être très rapidement sur le terrain virtuel. En effet, Joaonline devrait s’imposer dans le domaine du jeu en ligne avec notamment ses partenariats avec Sportingbet (Courses hippiques et paris sportifs) mais également en poker en ligne avec sa salle de poker, Joapoker, sous technologie Playtech.L’ancien groupe dénommé Moliflor a choisi l’USAP du fait que le groupe Joa est très présent dans cette région de France avec notamment plusieurs établissements comme Le Boulou, St Cyprien, Canet-en-Roussillon et Argelès. Demain, vendredi 30 juillet, lors de la rencontre contre Narbonne en match de préparation, les joueurs de l’Usap entreront sur le terrain flanqués du logo JOA sur les maillots.

A l’instar de Joagroupe, les groupes de casinos terrestres que ce soit Barrière, Partouche et Tranchant, sont également présents dans le paysage du jeu virtuel et ce sont toutes lancées dans le poker en ligne et les paris sportifs. Le groupe Partouche est présent depuis de nombreuses années sur Internet en jouant avec les nerfs de l’Etat (le groupe avait ouvert des sociétés à Malte et Gibraltar et hébergés ses serveurs dans ces dits lieux tout en recevant des licences de jeux européennes ndlr). Les groupes Tranchant et Barrière comme Joagroupe ont joué la carte de la prudence et ont attendu d’obtenir leur agrément de jeu en ligne pour proposer leur service aux joueurs français. A l’heure d’aujourd’hui, BarrièrePoker et Partouche Poker ont reçu leur licence en poker et il en va de soi que Joapoker devrait également recevoir à la rentrée son agrément de poker en ligne ainsi que sa licence de paris sportifs.

Joagroupe, ex Moliflor, a su redorer le blason des casinos terrestres et balayer l’image « has been » des casinos. Il n’y a qu’à voir les établissements Joagroupe pour comprendre que le casino n’est plus ce qu’il était avant et qu’il est possible de se divertir aussi bien en face d’une machine à sous que dans une discothèque ou prendre un verre dans un cadre convivial. Côté virtuel, Joagroupe devrait faire sa place dans le monde du jeu en ligne et devrait coupler son activité en réel avec le virtuel notamment les tournois de poker. En effet, les joueurs de poker en ligne pourront utiliser leur carte de fidélité aussi bien dans les établissements du groupe que sur les jeux en ligne et cette force devrait permettre à Joagroupe de se différencier des autres rooms légales en France.

Attendons quelques mois pour connaître l’offre de Joapoker et voir comment cette room va réussir à faire son trou parmi la masse de salles présentes sur ce marché porteur dont seuls les gros pourront durer dans le temps. Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 6 + 12 ?
Please leave these two fields as-is: