Divorce entre William Hill et Playtech?

Rien ne va plus entre William Hill et PlaytechDécidément les mariages ne tiennent pas bien longtemps de nos jours. Faut dire qu’avec les nouvelles technologies, les tentations sont grandes pour aller voir ailleurs. Entre les sites de rencontres, les réseaux sociaux et les sites Olé-Olé, la tentation d’aller voir ailleurs est grande. Fini l’époque de nos grands-parents et parents (tout dépend de votre age ndlr) où ils se promettaient fidélité pour la vie et les valeurs étaient très importantes. Pfffff, cette époque dans laquelle nous vivont est une époque folle où rien ne va plus avec ces technologies qui évoluent à la vitesse grand V. Prenez l’exemple de Playtech et de William Hill qui se sont unis pour le meilleur et pour le pire en 2008. Ce mariage avait fait les choux gras de la presse spécialisée dans les jeux en ligne et cette joint venture annonçait la naissance du plus grand groupe de jeu online: William Hill Online (WHO pour les intimes). Quelle belle affiche entre ce leader des logiciels des jeux en ligne, Playtech, et ce mastodonte des casinos et paris sportifs, William Hill, qui ont donné naissance à William Hill Online. Cette union fut aussi belle que le mariage de Kate et du Prince William dont certains ont davantage flashé sur la robe de Pippa que sur les commentaires de Stephane Bern durant ce mariage majesteux . Il y avait tout les ingrédients pour que cette union entre William Hill et Playtech se passe pour le mieux. Sauf que depuis 4 ans, cette joint venture tourne au vinaigre et que les deux parties essaient de trouver un accord à l’amiable sans passer devant Monsieur le juge.

Durant ces 4 ans de vie commune, les relations n’ont cessé de se détériorer. Ce qui a fait déborder le vase entre « Chouchou et Loulou » est l’histoire du boycott du service marketing basé à Tel Aviv qui a cessé le travail quelques jours pour protester contre la relocalisation du service marketing à Londres et Gibraltar. Cette protestation avait obligé la direction de William Hill de prendre le premier avion en direction d’Israel pour essayer de maitriser la situation et faire revenir le calme dans les tours d’Azrieli.

Rachat des parts de Playtech par William Hill

William Hill souhaite racheter les 29% des parts que Playtech détient dans William Hill Online afin d’être maître à 100% de son destin. Pour ce faire, William Hill devrait se tourner vers un panel de banques afin de déterminer le prix de l’action et racheter les parts de Playtech et ce avant la fin de l’été. Faut dire que le jeu en ligne représente une infime partie des revenus de William Hill puisque 92% des revenus de William Hill proviennent de Grande Bretagne avec notamment ses bureaux en dur présents à chaque coin de rue. William Hill est une institution Outre Manche comme son concurrent Ladbrokes. Le jeu est ancré dans la culture anglaise et on peut miser sur un match de football, jouer au poker ou a des jeux de casinos partout en Grande Bretagne. Le pari sportif est en Grande Bretagne ce que le turf est pour les français. Il suffit de se rendre à Londres pour mesurer l’ampleur du phénomène et voir à quel point le jeu est omniprésent au pays des Fish and Chips.

William Hill est un des pionniers du jeu en ligne et jouit d’une notoriété très importante en Europe notamment en Italie où il propose du casino en ligne et du poker online en toute légalité. En effet, l’AMMS – Arjel italienne- a délivré des licences à William Hill et fait partie des groupes leader sur ce marché reglementé.

Playtech et William Hill vont se séparer prochainement. Espérons que ce divorce ne donne pas des idées à Bwin-Party. Même dans le monde du jeu en ligne, les mariages ne tiennent pas. Peut-être que cette fois les nouvelles technologies n’y sont pour rien mais la faute revient aux hommes. Divorce à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 3 + 4 ?
Please leave these two fields as-is: