Londres : capitale internationale du jeu en ligne

London Affiliates ConventionLondres, ce week-end, est aux couleurs du jeu en ligne et tous les grands acteurs du poker en ligne, casino, paris sportifs et turfs se sont donnés rendez-vous aux conventions et autres conférences portant sur le gambling: ICE et London Affiliate Conference (LAC). Chaque année, les opérateurs de jeu en ligne et les affiliés et médias se rencontrent à Londres pour échanger des idées, discuter de l’évolution des réglementations des pays du monde entier et fermer des deals. Faut dire que les conventions et autres rassemblements de ce genre permettent de faire un point sur les marchés dont certaines marques légales en France ont mis le paquet pour être visible: Unibet, Pokerstars, Betclic, Pkr pour ne citer qu’eux étaient présents avec des stands bien visibles. Les opérateurs de jeux en ligne débarquent des quatre coins du monde que ce soit de Gibraltar, Afrique du Sud, Israel, Malte, Chypre tout comme les affiliés. En effet, Londres est le temps d’un week-end aux couleurs du jeu sur internet et a inauguré cette saison jeudi soir avec une soirée Fire & Ice histoire de se réchauffer par ces températures hivernales à tuer un ours polaire. Puis, vendredi et samedi, les responsables affiliations et les affiliés discutent business histoire de choper les meilleures positions sur les sites afin d’augmenter la probabilités d’avoir davantage de nouveaux joueurs. Côté couloirs, les discussions allaient bon train sur les taux de conversion et rétention des programmes dont certains opérateurs ont bien les chevilles enflées et ou les superlatifs sur leurs compétences ne manquaient pas. Les négocations sont âpres surtout sur le marché français dont les opérateurs légaux se doivent d’afficher leur marque autant que possible afin de faire la danse du ventre aux affiliés. Le grand absent de cette conférence reste Winamax.fr qui n’a pas trouvé utile d’assister à ce rendez-vous incontournable à croire que la marque de Patrick Bruel n’a pas jugé bon de prendre l’Eurostars pour ne pas faire la manche auprès des affiliés.

Les stands de certains opérateurs sont luxueux et tous les ingrédients sont présents dans ces conventions pour que ces rencontres entre opérateurs et affiliés (ou agences médias) se passent au mieux: cadre plaisant, service impeccable (accueil, bar, restaurant) mais surtout les hôtesses. Décollement de rétine assuré. En effet, le monde du jeu en ligne ne peut se dérouler comme au salon de l’automobile à savoir des hôtesses habillés XXXXXS. Ainsi, les opérateurs que ce soit dans le casino en ligne, poker, cartes à gratter ou paris sportifs affichent leur logo sur des « bouts de tissu » que des hôtesses portent et déambulent dans les couloirs histoire de montrer la marque. A croire qu’une convention sur le jeu en ligne sans hôtesses, c’est comme un bon cognac sans cigare. Les sociétés spécialisées dans les hôtesses y tournent à plein régime durant les conventions puisque bon nombre d’opérateurs utilisent ces femmes sandwich en guise de stratégie marketing pour imprégner la marque dans la tête des visiteurs. Pas si sûr que les visiteurs s’attardent sur la marque de l’opérateur mais davantage à la taille du bonnet dont certaines, gonflées à bloc (heureusement pas à l’hélium sinon elles seraient collées au plafond ndlr) ont de quoi répugner plus d’un (en fonction des goûts de chacun, bien evidemment ndlr).

Le LAC de Londres n’a pas encore dévoilé toutes ses surprises puisque demain devrait apporter son lot de conférences portant sur plusieurs sujets divers. Une chose est sûre, la Grande-Bretagne est bien en avance sur bien d’autres pays européens en matière de jeux en ligne et a légalisé son marché depuis de nombreuses années. Autant dire que l’Arjel devrait s’inspirer du modèle anglais qui attribue des licences aux opérateurs de casinos en ligne, poker, paris sportifs et turfs. Paraît-il, selon les rumeurs, que des membres de l’Arjel seraient présents dans ces conventions pour se mettre dans le bain. A quand un stand Arjel dans les conventions portant sur les jeux en ligne? Affaire à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 5 + 9 ?
Please leave these two fields as-is: