Quand EuroPoker prend tous les risques en France

Europoker France, la room un peu sadomasoDepuis que E.L.James a sorti sa trilogie libertino-sadomasochiste avec ses 50 nuances (de Grey, plus claires et plus sombres), la gente féminine des quatre coins du monde s’est découverte des secrets (et talents) cachés pour le plus grand bonheur des sex shop et autres corners spécialisés dans les godemichets, collier de soumission et autre tapette en cuir pour administrer de douces petites fessées. Autant dire que ces romans épicés ont mis du piment au quotidien monotone de millions de foyers dont les parties de jambes en l’air ne peuvent que réjouir la gente masculine au détriment des voisins (Boules Quiès non fournies) . Oui le sado masochisme fait vendre et E.L.James est une excellente ambassadrice pour les sites coquins à l’image d’Oprah Winfrey pour les friteuses sans huile (une seule cuillère suffit!) de Tefal ! (Depuis cette pub gratuite, Montebourg l’adore ! NDLR )
Oui le SM est tendance aujourd’hui et se faire tapoter dessus, se balader en latex ou se retrouver menottés au lit apporte sa dose d’adrénaline.Il y en a qui aiment prendre des coups et se faire mal.  Il en est de même au poker en ligne. Vous me direz quel lien y-a-t-il entre le SM et le poker en ligne? A première vue aucun. Et pourtant il en existe bien un: son nom est Europoker.

Europoker débarque en France

Europoker est la toute nouvelle salle de poker en ligne légale en France. Alors que depuis un peu moins de trois ans, le poker en ligne est devenu légal, voilà que la toute dernière room débarque dans l’Hexagone. Faut dire que cette room possède sa licence de jeu depuis novembre 2011 mais suite à des délais de développements techniques, son lancement a été différé. Durant ces 15 mois d’attente, EuroPoker a assisté à l’exode de nombreuses salles de poker en ligne qui ont préféré quitter le marché français faute de rentabilité mais ça ne les a pas refroidi pour autant. A croire que les rooms se sont fait passées le mot et ont fait leur adieu aux joueurs français et à l’Arjel et se sont concentrées sur des marchés bien plus rentables. Il en est à peu près de même sur le plan réel ou des Depardieu, Arnault, Afflelou, Jarre et maintenant Arthur préfèrent regarder du côté de la Belgique, Grande-Bretagne ou encore Luxembourg. Triste réalité.

La nouvelle salle de poker en ligne légale en France, EuroPoker, va donc tenter de se faire une place dans un marché dominé par deux mastodontes: Winamax et Pokerstars. Quand on sait que ce duo avec Bwin.Party se partagent pas moins de 80% des tournois de poker, tout laisse à penser que la guerre est perdue d’avance pour EuroPoker à moins qu’elle aime prendre des coups ou perdre de l’argent. Comment une salle de poker peut-elle entrer sur un marché quasiment fermé et dominé par des piliers et tenter de se faire une place? Certains diront qu’il faut être fou ou maso pour tenter le coup. D’autres diront que EuroPoker a bien étudié le terrain pour aller titiller les rooms avec des offres et des tournois palpitants.

N’est-ce pas un peu sado de se lancer sur le marché du poker en ligne en France quand des groupes comme Titan ou 888poker se sont retirés alors qu’ils jouissaient d’une excellente notoriété auprès des joueurs? Seul le temps nous dira si la stratégie d’EuroPoker fut la bonne. Nous profitons de ce papier pour lancer un appel à Sacha Kechichian, big boss France de la room, de nous accorder une interview et essayer de comprendre sa démarche. Europoker à suivre.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 3 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: