ARJEL: Centrebet rappelé à l’ordre

Centrebet dans le collimateur de l'ArjelL’Autorité de régulation des jeux en ligne continue sa traque aux opérateurs illégaux en France et Centrebet vient d’en faire les frais. Après que le groupe de pari sportif Interwetten soit montré du doigt par l’Arjel (lire article l’Arjel tape du poing contre Interwetten), voilà que Centrebet est dans le collimateur de l’Arjel qui vient de déposer auprès du Trbunal de Grande Instance de Paris un recours pour que Centrebet cesse son activité en France. Ainsi, si l’opérateur australien ne se plie pas aux directives du TGI, il devra payer une amende de 100 000 euros par jour. Autant dire une manne financière énorme qui ne sera pas comblée par les mises des joueurs français « illégaux » qui auront pariés dans ce site de pari sportif.

Centrebet est un site de paris sportifs qui propose également du poker en ligne ansi que du casino. Pour opérer en France, seuls les groupes ayant une licence délivrée par l’Arjel sont en mesure de proposer leurs services. Ce qui n’est pas le cas de Centrebet. Pourtant, il se pourrait que Centrebet soit intéressé par le marché français puisque le site internet en extension fr existe déjà. Centrebet devrait être dans la même position que Pkr et Fulltilt poker qui ont fait des demandes de licences auprès de l’Arjel et leur dossier est à l’étude. Pkr et Full Tilt ont fermé les accès aux joueurs français attendant que l’Arjel leur donne le feu vert alors que Centrebet continue de proposer des paris en ligne ou des tournois de poker aux joueurs franàais. Si Centrebet a fait une demande de licence française, cet écart de comportement risque de lui coûter chère. Cette  remise à l’ordre devrait l’obliger à interdirte l’accès aux joueurs français pour le plus grand bonheur des opérateurs de jeux en lignes agréés, paris sportifs et poker en ligne confondus. En effet, il n’est pas normal que des opérateurs de jeux en ligne soient soumis à des prélèvements et à des contraintes comme les tournois de poker en ligne qui s’adressent uniquement aux joueurs francais alors que d’autres opérateurs comme Centrebet poker laissent ces mêmes joueurs accéder à des tables avec des joueurs provenant des 5 continents. L’Arjel a encore du travail pour mener un combat féroce contre les grands opérateurs de jeu online n’ayant pas de licence et continuant de proposer leurs services mais également les milliers de sites affiliés qui font la promotion de toutes les salles de poker en ligne, avec ou sans licence de jeux françaises.

© PokerenligneNews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IMPORTANT! anti-spam

Combien font 12 + 6 ?
Please leave these two fields as-is: